Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Déclaration du conseil de sécurité des Nations Unies sur la Gambie


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 10 Décembre 2016 || 4734 partages || 0 commentaires

Les membres du Conseil de sécurité ont félicité le peuple de la République islamique de Gambie pour la tenue pacifique et transparente des élections le 1er décembre 2016.
À cet égard, les membres du Conseil de sécurité ont fermement condamné la déclaration du Président sortant de la République islamique de Gambie, M. Yahya Jammeh, qui a rejeté les résultats des élections officielles du 1er décembre proclamés par la Commission électorale indépendante et demandant de nouvelles élections.
Ils l'ont appelé à respecter le choix du peuple souverain de la Gambie, comme il l'a fait le 2 décembre 2016, et à transférer, sans condition et sans retard, le pouvoir au Président élu, M. Adama Barrow.
Les membres du Conseil de sécurité ont exhorté le Président sortant à mener un processus de transition pacifique et ordonné et que la sécurité du président - Adama Barrow et celle de tous les citoyens gambiens soit pleinement assurée.
Les membres du Conseil de sécurité ont appelé le Président sortant Jammeh à respecter le protocole de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sur la démocratie et la bonne gouvernance et la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance, notamment le rejet des changements inconstitutionnels de gouvernement; et rappelé les dispositions pertinentes de l'article 23 (4) de la Charte de l'UA sur la démocratie, les élections et la gouvernance.
Les membres du Conseil de sécurité ont exhorté toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue, à s'abstenir de toute violence et à rester calmes.
Les membres du Conseil de sécurité en appellent au Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest (UNOWAS) et des partenaires internationaux, en particulier la CEDEAO, pour préserver la stabilité en Gambie et travailler à l'installation d'un gouvernement démocratiquement élu dans le pays.
Ils ont également exprimé leur volonté de continuer à suivre de près l'évolution de la situation en Gambie.

New York,le 10 décembre 2016

Dakarflash2



Nouveau commentaire :