Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



« Depuis quand une pétition transcende « un problème » au Parti Socialiste ? » (par Sina CISSOKHO)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 4 Octobre 2016 || 14 Partages

Par les temps qui courent, « un groupe d’individus se réclamant militants du parti socialiste s’agitent et activent un levier informel pour se payer le luxe d’exiger le départ de nos camarades ministres du gouvernement et celui de notre parti de la coalition Benno Bok Yaakaar ». Au sein de l’Union régionale de Tambacounda, les camarades militants et sympathisants en sont ulcérés, et voudraient inviter Babacar Diop et ses mentors à méditer cette disposition légale de notre grand parti : « Les Mouvements d’initiative et d’action sont tenus de se conformer à la ligne directrice du parti et de respecter les décisions de ses instances de direction ». Ceux qui, pour quelque motif que ce soit, enfreignent cette disposition, devront logiquement s’attendre à des sanctions exemplaires car, c’est connu, au sein du parti socialiste, les décisions se prennent de façon démocratique. Ceux qui, comme le Camarade Secrétaire Général et l’ensemble des membres du Bureau Politique et du Comité Central, ont été élus par l’instance suprême du Parti, le Congrès, s’acquittent convenablement des missions qui leur sont dévolues. Par la grâce de Dieu, que ceux de nos camarades qui s’empressent de les voir partir s’organisent et attendent le tout prochain Congrès, et nous épargnent de leurs élucubrations pernicieuses qui ne les honorent guère. Comment Babacar Diop et ses affidés pourraient-ils pousser le bouchon aussi loin en concoctant une pétition à travers laquelle ils diront exiger le départ de nos ministres du Gouvernement et notre parti de la coalition Benno Bok Yaakaar ? Nos camarades Sérigne Mbaye Thiam et Aminata Mbengue Ndiaye ont-ils étalé des insuffisances ou au contraire bien tenu la baraque au grand bénéfice des Sénégalais ? Babacar Diop et ses amis ont-ils eu vent que nos camarades ministres sont privés d’une liberté d’action ? Pourquoi ne poursuivraient-ils pas leur logique pour exiger aussi la démission de nos camarades maires qui exercent aussi une partie du pouvoir de l’Etat et dont ils sont tout aussi forcément comptables de l’action gouvernementale, et qui sont rémunérés sur les fonds de dotation ? Pour Sina CISSOKHO et ses camarades « en notre qualité de militants invétérés de l’ordre, de la légalité et de la discipline, nous réaffirmons notre soutien indéfectible au Camarade Secrétaire Général National Ousmane Tanor Dieng, à Cheikh Abdoul Khadre Cissokho le Secrétaire Général de l’Union Régionale de Tambacounda et à l’ensemble des membres des instances directionnelles qui nous ont jamais déçu, et qui ont tenu très bon, surtout à un moment où notre parti était donné pour mort depuis sa perte du pouvoir. Si aujourd’hui notre formation suscite tant de convoitise et fait l’objet de tant d’agitations, à la limite puériles, c’est que des hommes et des femmes y ont encore cru et ont su merveilleusement redresser la pente et faire vivre notre grand parti qui se bonifie au fil des différentes consultations électorales. Sous ce rapport, nous souscrivons entièrement à l’idée de mettre un terme aux mouvements d’initiative et d’action dont il faut souligner avec force que le contexte qui a présidé à leur naissance n’est plus le même. » Et d’ajouter «  Le jour où les instances souveraines de notre parti prendront la décision de quitter la coalition Benno Bok Yaakaar, ce sera fait et non par une pseudo pression d’une bande de matamores plus enclins à assouvir des besoins personnels que de satisfaire les intérêts du Parti. » D’ailleurs, faut-il le rappeler, dans un passé récent, la question de quitter ou pas la coalition Benno Yaakaar  a été soumise aux CA de la quasi-totalité des coordinations PS du pays et, l’écrasante majorité s’est prononcé en faveur du compagnonnage. Sont-ils amnésiques à ce point pour vouloir fouler du pied cette démarche salutaire qui traduit le sens des affaires et la volonté de rassembler de notre camarade Secrétaire Général National ? Pour Sina CISSOKHO « Que Babacar Diop et ses ouailles se le tiennent pour dit, s’ils pensent atteindre Ousmane Tanor Dieng dont le calme olympien, la sérénité, la discrétion, la perspicacité, la compétence et la vision leur fend le cœur, ils se fourvoient sur toute la ligne ! Des hommes et des femmes, en socialistes convaincus, se dresseront sur leur route, pas avec des gourdins comme ils le laissent entendre, mais avec des arguments ». 

Sina CISSOKHO (Ps Tamba)

DakarFlash3



Nouveau commentaire :