Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Des proches de Me Wade cités, ces connexions qui ont perdu Clédor Sène


Cité dans l'affaire de l'assassinat de l'ancien vice-président du Conseil constitutionnel, Me Babacar Sèye, Amadou Clédor Sène a été auditionné par les policiers de la Division des Investigations Criminelles (DIC). Les renseignements généraux ont intercepté plusieurs contacts téléphoniques et établi plusieurs autres physiquement, entre lui et des hommes politiques. Pour la plupart des proches de l'ancien Chef de l'Etat, Me Wade. Clédor Sène réfute tout devant les enquêteurs.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 12 Décembre 2015 || 80 Partages

Ce sont des communications interceptées par les éléments de la DIC et qui établissent clairement des connexions entre Clédor Sène et des hommes politiques de l'opposition. Pour les policiers, toutes ces connexions viseraient à déstabiliser le pays. Parmi les contacts de Clédor Sène, Souleymane Ndéné Ndiaye, ancien premier ministre, Modou Diagne Fada, président du Groupe parlementaire des "Libéraux et Démocrates", Me El Hadji Diouf, secrétaire général du Parti des Travailleurs et du Peuple (PTP), Baïla Wane, ancien Directeur général de la LONASE, Pape Samba Mboup, ancien Chef de Cabinet du président Wade et Adama Sène, assistante de l'ancien Chef de l'Etat, liste "l'Observateur".  
Des connexions physiques et téléphoniques avec ces hommes politiques ont fait réagir les services des renseignements généraux. Ce qui a conduit à l'interpellation de Clédor Sène. conduit dans les locaux de la DIC, ce dernier a été soumis à un interrogatoire sommaire. Les enquêteurs voulaient savoir le but de tous ces contacts physiques et téléphonique. Clédor Sène qui dit-il n'a rien à se reprocher, a détaillé ses relations avec les anciens collaborateurs de Wade. Pour le dernier Premier ministre de Wade avant l'arrivée du président Sall au pouvoir, Souleymane Ndéné Ndiaye, Clédor Sène a expliqué l'avoir contacté il y a un mois. La raison de cet appel était de lui recommander son beau-frère afin qu'il le choisisse comme responsable de sa formation politique (Union nationale du peuple) dans la région de Tambacounda.  

Me El Hadji Diouf, Clédor Sène a dit l'avoir appelé il y a un mois pour le féliciter de son comportement à l'Assemblée nationale. Ensuite, il a précisé s'être rendu chez Pape Samba Mboup pour solliciter une aide financière auprès de l'ancien président. Pape Samba Mboup ne lui aurait offert que 10.000 F CFA pour le transport. Concernant le message qu'il aurait reçu de l'ancienne assistance de Me Wade dans la journée du 3 mars 2015, Clédor Sène a laissé entendre que cette période a coincidé avec le séjour de Me Wade au Sénégal. Condamné à 20 ans ferme, Clédor Sène a été amnistié par la loi Ezzan. 

DakarFlash1



Nouveau commentaire :