Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Des supporters de l'OM en prison


Dimanche dernier, le choc entre l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais (1-1) n'a pas fait couler de l'encre que pour de bonnes raisons. De nombreux incidents intervenus en marge de la rencontre ont suscité l'indignation à travers le pays. Et les premières sanctions sont tombées mardi soir...

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 23 Septembre 2015 || 4 Partages

Des supporters de l'OM en prison

La rivalité entre l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais n'existe que depuis le début des années 2000, construite en quelque sorte par un Jean-Michel Aulas qui souffrait à l'époque de ne pas réussir à se montrer aussi populaire que le voisin provençal, malgré des résultats sportifs nettement meilleurs. Et celle-ci perdure depuis... Elle a pris dimanche dernier des proportions néfastes à l'occasion du retour de Mathieu Valbuena au Vélodrome, lui qui porte désormais la tunique des Gones.

Si des jets de boulettes en papier ou une poupée gonflable à l'effigie de "Petit Vélo" sur une potence auraient pu passer inaperçus, les bouteilles en verre lancées à destination d'Anthony Lopes ont elles marqué les esprits. Et le club s'attend à être sanctionné lourdement... D'ores et déjà, le président Vincent Labrune a annoncé la remise en service des grands filets de protection devant les virages, ceux-là même qui avaient été retirés depuis 2014.
 

Des incidents avant la rencontre

Et en attendant notamment des sanctions sportives contre l'enceinte du boulevard Michelet, la justice s'est penchée mardi soir sur le cas de trois individus appartenant à la mouvance Ciel et Blanc. Ceux-ci ont été reconnus coupables de "violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique avec armes par destination et à l'occasion d'une rencontre sportive", rapporte France Inter. Autrement dit, ils avaient lancé divers projectiles vers les forces de l'ordre avant le coup d'envoi de cette affiche de la 6e journée de Ligue 1.

En retour, les prévenus ont écopé de peines de prison ferme allant de quatre à six mois, le tout assorti d'interdiction de stades, où évolue l'OM, sur une durée de deux ans. Deux autres individus seront jugés pour des faits similaires à la fin du mois d'octobre. D'ici là, l'emballement médiatique autour de ces incidents sera peut-être retombé, et la formation phocéenne aura elle été punie par la Ligue.

sport.fr


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:35 FC Barcelone - Real Madrid : les compos probables