Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Dettes des établissements de santé : Qui sont ces mauvais payeurs assis sur 13 milliards de F CFA du fisc ?


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 29 Juin 2016 || 23 Partages

Dettes des établissements de santé : Qui sont ces mauvais payeurs assis sur 13 milliards de F CFA du fisc ?
La dette des établissements publics de santé est arrêtée à la date du 31 mars 2016 à 18 430 103 361 F C FA. Elle  est composée d’une dette aux fournisseurs d’un montant de 4 244 827 338 F CFA, d’une dette fiscale s’élevant à 8 556 325 287 F CFA et d’une dette sociale arrêtée à 5 628 950 736 F CFA. L’hôpital principal de Dakar (HPD) ainsi que l’hôpital général de Grand Yoff (Hoggy) concentre l’essentiel du passif fiscal avec respectivement  4,145 milliards de F CFA, et 3,356 milliards de F CFA. 

En effet, les crédits ouverts en faveurs des Hoggy pour l’année 2016 s’élèvent à 7 396 361 506 F CFA dont les 89% sont réservés au fonctionnement, soit 6 582 761 740 F CFA. Les crédits d’investissements sont fixés à 813 361 506 F CFA ou 11% des prévisions totales. 

Les créances de l’administration fiscale sur Hoggy sont arrêtées à 3 356 319 555 F CFA à la date de 31 mars 2016. Elles constituent la moitié (50,5%) de la dette globale de l’Eps qui s’élève à 6 646 460 372 F CFA. Pour le centre hospitalier national Fann, le budget  est arrêté à 5 744 200 000 F CFA dont les transferts attendus de l’Etat représentent 20,6% pour un montant de 1 183 565 000 F CFA. 

Au titre de l’exercice 2016, le budget de l’hôpital Aristide le Dantec (HALD) est arrêté à 9 645 778 580 F CFA dont les 31,77% sont constitués de subventions de l’Etat attendues pour un montant de 3 0 64 549 294  F CFA. Cette situation dans les hôpitaux est presque similaire à celle des universités, centres d’œuvres universitaire, etc. 

 La dette cumulée des entités se chiffre à 11 691 050 501 F CFA au terme  du premier trimestre 2016. Elle est composée d’une dette fiscale  de 4 971 881 383 F CFA, d’une dette  sociale de 1 301 072 026 F CFA et d’une dette fournisseur de 5 418 097 092 F CFA. Le budget de l’Université Cheikh Anta Dop de Dakar par exemple est arrêté à 30 717 726 249 F CFA pour la gestion de 2016. Le fonctionnement absorbe 98,07% de ces crédits, soit 30 123 351 566 F CFA alors que le financement des investissements est projeté à 594 374683 F CFA, soit 1,93% du budget global, rapporte « Libération ». 
pressafrik

 

 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >