Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Deux "terroristes" tuées lors d'une fusillade à Istanbul


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 22 Décembre 2015 || 19 Partages

Deux "terroristes" tuées lors d'une fusillade à Istanbul

Deux femmes "terroristes" ont été abattues par la police lors d'une fusillade qui s'est produite dans la nuit dans un quartier populaire d'Istanbul réputé abriter des rebelles kurdes, ont rapporté les médias mardi.

La police anti-terroriste a effectué une descente dans "une cache terroriste" du district de Gaziosmanpasa. Les deux occupantes d'un appartement ont tiré sur les policiers qui ont répliqué, a précisé l'agence de presse Dogan.

Probablement des militants du PKK
Les médias se sont contentés de rapporter la mort des "deux terroristes" sans préciser leur appartenance mais ce quartier d'Istanbul est connu pour être notamment un bastion des militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), mouvement armé contre lequel une opération militaire majeure est en cours depuis une semaine dans le sud-est à dominante kurde.

Quatre policiers légèrement blessés
Quatre policiers ont été légèrement blessés lors de l'échange de feu, selon Dogan.

Au moins 115 rebelles présumés du PKK ont été tués lors d'une offensive inédite de l'armée et de la police toujours en cours dans plusieurs villes du sud-est anatolien, surtout à Sirnak et Cizre, situées dans la province de Sirnak, frontalière de l'Irak et de la Syrie.

Ce bilan officiel est toutefois invérifiable de source indépendante.

Victimes civiles
Les opérations ont également fait des victimes collatérales parmi la population civile ainsi que parmi les rangs de l'armée.

Reprise des combats
Après plus de deux ans de cessez-le-feu, des combats meurtriers ont repris l'été dernier entre Ankara et le PKK, faisant voler en éclats les pourparlers de paix engagés en 2012 pour mettre un terme à un conflit qui a fait plus de 40.000 morts depuis 1984.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:07 Fillon lance l'offensive contre Valls