Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Doing Business – Le Sénégal va travailler pour les prochains défis selon Khoudia Mbaye


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 29 Octobre 2015 || 17 Partages

Le Sénégal, pour la deuxième fois de façon consécutive, est parmi le Top 10 réformateur au classement Doing Business 2015 de la BM.
Pour cette 13ème édition, ‘’le Sénégal s’est classé à la 153ème place’.Ces résultats vont exhorter le Sénégal à se bonifier pour engranger encore des oints en vue du prochain classement. C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Promotion des investissements, des Partenariats et du Développement des téléservices de l’Etat, Khoudia Mbaye. Il s’agira de se pencher «dans les prochains mois» sur les principaux défis que sont la dématérialisation et la réduction des délais et des procédures dans tous les domaines d’activités

«La dématérialisation des procédures en général est un prochain défi que nous allons essayer de relever les prochains mois de même que la réduction des délais dans toutes les procédures ainsi que la réalisation ou la concrétisation du e-paiement», a dit Mme Mbaye lors du lancement du rapport Doing Busines 2016 de la Banque mondiale (BM).

«Nous savons que nous aurions pu mieux faire. La notation n’a pas eu le temps d’internaliser dans la notation de cette année les réformes sur les tarifs des notaires, les plateformes autonomisées qui ont été réalisées en mars 2015 (…)Ce sont des acquis pour la prochaine notation’’, a-t-elle dit, annonçant la prochaine session du conseil présidentiel de l’investissement pour le mois de décembre prochain.

«Ce sera l’occasion de valider les instructions du Président qui fera le point sur l’ensemble des réalisations faites et de lancer les grands axes du prochain Programme de réforme de l’environnement des affaires et de la compétitivité (PREAC)», a-t-elle expliqué, rappelant que le PREAC 1 va se terminer en fin 2015.
Ces bons résultats du Sénégal, explique le communiqué, sont le fait, d’une part, ‘’ des réformes effectuées dans le domaine du raccordement de l’électricité (gain de 10 places), du transfert de propriété (gain de 18 places) et, d’autre part, du maintien de sa performance parmi les cents (100) premiers dans le domaine de la création d’entreprise (gain de 6 places), et de la fermeture des entreprises (gain de 8 places)’’, selon un commmuniqué de l’APIX.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >