Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Dr Youssou Ndiaye, administrateur d’hôpital: "Je connais des personnes qui font de l’exercice privé illégal dans les hôpitaux"


L’affaire Aicha Diallo, du nom de cette jeune fille de 12 ans décédée à l’hôpital de Pikine, est l’arbre qui cache la longue liste de problèmes qui gangrènent les hôpitaux sénégalais. En effet, après l’ancien ministre, Dr Safietou Thiam qui a soulevé la question de l’argent, son collègue Youssou Ndiaye, chirurgien-dentiste va plus loin et révèle des problèmes d’exercice d’activités privées illégales dans les hôpitaux.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 30 Octobre 2017 || 45 partages || 0 commentaires

Dr Youssou Ndiaye, administrateur d’hôpital: "Je connais des personnes qui font de l’exercice privé illégal dans les hôpitaux"
 
« Il y a des gens qui s’enrichissent dans les hôpitaux. Moi, je connais des personnes qui font l’exercice privée illégal dans les hôpitaux et qui ne payent pas d’impôts. Tout le monde le sait et personne n’en parle. Même au plus niveau de la hiérarchie, ils le savent(…) Aujourd’hui, ce qui se passe, c’est que les soins privés existent dans les hôpitaux et les hôpitaux ne voient pas la couleur de l’argent », affirme l’ancien directeur des hôpitaux Abass Ndao et « Dalal Jam ». Et, ce n’est pas tout. 

D’après Youssou Ndiaye, le mode d’administration et le rôle de la tutelle sont aussi la cause de tous les problèmes que rencontrent les établissements sanitaires publics. « Je le dis, il y a un apparatchik professionnel extrêmement présent, qui organise de façon formelle un système à l’intérieur de l’hôpital, les hôpitaux fonctionnent selon leur désidérata et quelques fois le directeur n’y peut rien. Il y a des structures de santé, où aujourd’hui à certaines heures ou certaines journées, il est difficile, voire impossible d’hospitaliser un malade. 

Même si on vous dit : il n’y a pas de place pour là où ils ont prévu un cas du week-end pour hospitalisation. Parce que tout simplement, le personnel qui est là-bas pendant la garde, c’est un personnel en formation. Donc quelque part, c’est l’Etat qui a failli dans le cadre de la prise en charge des hôpitaux et dans la bonne mise en œuvre des reformes », a-t-il dit dans un entretien avec Vox Populi.
 
 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :