Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



EN DIRECT. Assaut à Saint-Denis : opération du RAID toujours en cours, au moins 2 morts et 5 policiers blessés


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 18 Novembre 2015 || 86 Partages

L'opération de police menée par le RAID à Saint-Denis est toujours en cours. Deux terroristes ont été tués dans l'assaut, dont une femme qui s'est fait exploser et deux policiers sont légèrement blessés. Cinq personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, selon le parquet de Paris. Au moins une personne se trouve toujours retranchée à l'intérieur de l'appartement.
 

Les principaux faits

• Cinq jours après les attentats de Paris, un assaut policier d'ampleur a été lancé mercredi avant l'aube à Saint-Denis, en proche banlieue parisienne, visant en particulier Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des tueries qui ont fait 129 morts et 352 blessés vendredi dernier. 

• A 10h, l'opération menée par le RAID était toujours en cours et au moins deux terroristes ont été tués, dont une femme qui s'est fait exploser. Trois policiers sont légèrement blessés et cinq personnes ont été interpellées, selon le parquet de Paris.

• Les attentats de vendredi sont les plus meurtriers de l'histoire de France, revendiqués par le groupe état islamique et perpétrés par au moins sept terroristes. Trois d'entre eux sont morts au Bataclan, trois autres se sont fait sauter près du Stade de France et un dernier boulevard Voltaire.

• Deux "planques" utilisées par les auteurs des attentats ont été localisées en Ile-de-France par les enquêteurs français : une maison louée à Bobigny en Seine-Saint-Denis la semaine dernière par Brahim Abdeslam, auteur de l'attentat suicide contre le Comptoir Voltaire dans le 11e arrondissement de Paris, et deux chambres dans un appart-hôtel louées à Alfortville dans le Val-de-Marne par Salah Abdeslam.

• La police française a lancé dimanche un appel à témoins pour retrouver Salah Abdeslam, frère de Brahim Abdeslam. Les autorités sont également, selon nos informations, à la recherche d'un second suspect, soupçonné d'avoir été à bord de la Seat en compagnie des frères Brahim et Salah Abdeslam, les auteurs présumés des fusillades dans les Xe et XIe arrondissements de Paris.

lci.tf1.fr


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:07 Fillon lance l'offensive contre Valls

Vendredi 9 Décembre 2016 - 12:05 Six morts dans une attaque contre la police au Caire