Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



[ENQUETE EXCLUSIVE] DakarFlash révèle les dessous de la lutte DANGOTE-SOCOCIM


« Dans 10 ans, il n’y aura pas d’eau à Dakar » dixit la coordonnatrice du mouvement des citoyens vigilants sur France 24. Sur quelle étude se base une telle affirmation gratuite ?

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 2 Février 2016 || 653 Partages

La cimenterie Dangote a commencé son exercice le 10 Décembre 2014.  Elle demeure une firme du Groupe Dangote. Après le démarrage de cette cimenterie sénégalaise, son concurrent français Vicat est déterminé à faire condamner l'État, qu'il accuse d'avoir indûment favorisé le groupe nigérian d'après Boubacar Camara, patron de sa filiale Sococim, les autorités auraient permis à la cimenterie Dangote de passer outre les réglementations locales, environnementales, et sociales, entraînant une distorsion de la concurrence. De quelle distorsion nous parle-t-on ? Rappelons que le Groupe Vicat est une cimenterie  fondée par Joseph Vicat, fils de Louis Vicat , en 1853 à Vif  (près de Grenoble , dans le département de l'Isère ), aujourd'hui cotée en bourse mais dont le capital est toujours contrôlé par la famille Merceron-Vicat. Donc une filière française.

 

Figurez-vous, les travailleurs de la cimenterie Dangoteétalent leurs maux et observent un arrêt de travail (NDLR Seneweb). Comme motif « cinq (5) mois de travail dans l’usine, nous ne sommes pas encore en disposition de nos contrats malgré plusieurs démarches de régularisation auprès de l’inspection du travail. De ce fait, nous ne disposons d’aucun de nos droits sociaux règlementés par la législation sénégalaise notamment, IpmIpress, Caisse de Sécurité Social » dixit l’un des travailleurs. 

 

Là où les dirigeants de la cimenterie crient haut et fort que toutes les procédures de réglementation des travailleurs ont été respectées, en tout cas du moins pour ceux qui bénéficient d’un contrat à durée déterminée ou indéterminée. Alors il est normal que ceux qui n’ont pas de contrat ne bénéficient pas non plus de toutes ces prérogatives.

 

On est poltron face à la concurrence ! Tous les moyens sont bons pour contrecarrer l’initiative locale et plus particulièrement celle africaine. Après une telle mascarade et une forte intoxication politique et médiatique, DakarFlash vous met au cœur de la campagne de diabolisation qui attire le plus l’attentiondu public. Sur les réseaux sociaux, dans les journaux, dans la presse télévisée, partout on assiste à un complot sans faille destiné à nuire et à condamner à tort la cimenterie Dangote

 

Ayant comme argument « La baisse de la nappe souterraine et la disparition complète et totale de l’eau potable dans 10 ans », les pionniers du mouvement de riposte « Buléen Ñu Yokk Mar - Ne Nous Assoiffez Pas Davantage » et tant d’autres mouvements armés veulent plus que jamais mettre la pression sur l’Etat afin que la cimenterie puisse revoir ses méthodes de travail et ne plus utiliser le système de refroidissement par eau comme méthode d’exploitation de l’eau potable et de migrer vers le système de refroidissement par ventilation. 

 

Que de contrevérités dans cette campagne ! Que d’amalgames non encore élucidés. Le refroidissement à eau (« Watercooling » en anglais) est une branche du refroidissement liquide ayant pour particularité d’utiliser l’eau  comme liquide caloporteur . C’est un système de refroidissement largement répandu dans l’industrie automobile et la production d’énergie. Plus récemment, le refroidissement à eau a fait son apparition dans le secteur de la micro-informatique pour pallier les inconvénients du refroidissement à air

 

La principale alternative à un système de refroidissement à eau est l’utilisation d’un refroidissement à air. L’utilisation de l’eau présente cependant l’avantage d’avoir une meilleure conductivité thermique  que l’air et est un bien meilleur caloporteur. Concrètement, cela permet de refroidir un même système plus efficacement avec une surface d'échange équivalente tout en ayant un débit  et un déplacement de fluide moindre.

 

Ce procédé présente également la possibilité de déporter le système de refroidissement loin de la source de chaleur, lorsque celle-ci se dégage dans un espace restreint ou inadapté par exemple. C’est pourquoi cette configuration s'avère particulièrement avantageuse lors du refroidissement de composants informatiques. Plus généralement, l’eau présente l’avantage d'être non toxique (ce qui est bon pour l’utilisation du ciment), fluide  et relativement peu chère. On peut également lui trouver des avantages lors d’utilisations plus spécifiques, par exemple, l’eau de refroidissement qui enveloppe un moteur à explosion  apporte une isolation sonore  supplémentaire.

 

Le système de refroidissement à eau n’a pas d’inconvénients directs liés à notre survie, plus particulièrement celle de l’eau potable pompée par la cimenterie. Ces derniers demeurent justes au niveau de la mise en place et de la maintenance. Un système de refroidissement à eau est généralement plus complexe à mettre en œuvre qu’un système de refroidissement à air, surtout pour de petites installations. De plus, la proximité du liquide avec les éléments à refroidir impose dans la majorité des cas une excellente étanchéité  du système.

 

Un second problème apparaît lors de l'utilisation de métaux différents au sein d’un même circuit. Il s’agit de l'oxydoréduction . Si ce phénomène n'est pas contrôlé, il peut mener à long terme à l'apparition de fuites généralisées, une obstruction du système, des détériorations au niveau de la pompe, voire une destruction des pièces métalliques, ce que l’entreprise respecte jusqu’ici raison pour laquelle la qualité de son ciment est supérieur à celle de toutes les cimenteries de la place (Sococim et cimenterie du Sahel).

 

Il est donc primordial de considérer ce phénomène dès la conception du système. Les solutions classiques consistent en l’utilisation du même métal au sein de toute l'installation ou au remplissage du système avec un liquide caloporteur empêchant ce phénomène. L’eau déminéralisée  possède par exemple un fort pouvoir isolant  permettant de réduire les risques d'oxydoréduction et de minimiser les dégâts en cas de fuite. 

 

Alors pourquoi tout ce déguisement ? Pourquoi cette intoxication ? Pourquoi autant de manipulation ? Pourquoi toute cette mascarade ayant comme pion et comme appât ce mouvement « Buléen Ñu Yokk Mar - Ne Nous Assoiffez Pas Davantage » ?

 

En effet, là n’est pas le problème. Pourquoi d’ailleurs, c’est la cimenterie Dangote elle seule qui sera responsable d’un éventuellement manque d’eau dans les 10 ans à venir ? Il faut rappeler que ce phénomène est d’ailleurs récurrent dans la zone des Niayes. Et pourtant pas de campagne destinée à anéantir la surexploitation des ressources naturelles par la Sococim qui s’est installée depuis 1948 , et qui est devenue par la suite la plus grande cimenterie de l'Afrique de l'Ouest .

 

Les habitants environnants avaient manifesté leur désenchantement vis-à-vis de l’entreprise quant à la pollution qu’elle engendre. L’ayant bel et bien compris, elle s’est mise à faire des dotations en ciment aux populations pour leur dire tout simplement « broutez là où vous êtes attachés ». Personne ne pipe mot face à une destruction silencieuse de l’environnement par une firme française.

 

50 % de l’eau consommée dans leNiayes y compris Dakar vient du Lac de Guiers, l’autre 50 % vient de la nappe phréatique. La cimenterie est implantée dans la zone des Niayes. Donc, de toute façon, la cimenterie à elle seule ne pourra jamais exploiter toutes les ressources en eau destinées à la région de Dakar. Qui plus est, ce problème d’eau est récurrent dans la zone des Niayes, la cimenterie Dangote n’est pas responsable de cette baisse et ne pourra donc pas être tenue pour responsable d’un éventuel épuisement de la nappe souterraine. Mme Gnagna Sy l’a déjà souligné sur France 24, « La zone des Niayes connaît en général ce problème. » Et depuis quand les Français se préoccupent-ils de la nappe souterraine au Sénégal ? Pourquoi a-t-ton besoin toujours que les occidentaux nous tendent leurs micros pour que les nôtres puissent s’exprimer ?

 

De ce fait le problème est ailleurs. Étudions un peu cette cimenterie et pourquoi elle est susceptible à une telle dénaturation. 

 

En effet, le ciment de Dangote coûte moins cher que celui des autres cimenteries. La tonne livrée à Dakar coûte 58.000 FCFA, là où les concurrents livrent à 57.000 FCFA. La Sococim et les cimenteries du Sahel vendent du 23,5 ; la cimenterie de Dangote est à 42,5 de qualité supérieure. Ainsi, là où les entrepreneurs en bâtiment utilisent d’habitude 30 briques par sacs, avec Dangote, ils ont la possibilité d’en faire 55. Les 23,5 et les 42,5 ne sont rien d’autre que la résistance à la compression en Méga Pascal. Autrement dit, si on doit mettre un sac de ciment Sococim sur un mélange, on dépensera plus que si l’on avait envisagé d’utiliser celui de Dangote

 

La cimenterie Dangote est une cimenterie africaine de surcroît. Le Nigeria du Nord et celui du Sud furent unifiés dans la nouvelle colonie du Nigeria en 1914 . Son premier gouverneur est alors Frederick Lugard . D’une relation de causalité, les intérêts de la filiale française sont fortement menacés face à une loi de la concurrence rude. Reste maintenant à mener une campagne d’aucun sens et d’aucune légitimé derrière des mouvements qui n’ont pas leur raison d’être et dont les acteurs eux-mêmes sont muets face à une explication rationnelle sur le pourquoi de leur combat.

 

Nous ne demandons que des preuves tangibles, soutenables à la limite pour que nous puissions accepter ce combat comme étant noble. D’ici là, nous soutenons sans faille cette cause Dangote, une cause locale que tout Africain devrait soutenir. Ils n’ont rien d’autre en main qu’une campagne de diabolisation pour les intérêts de la France avec sa Sococim. Ce n'est pas un villageois qui se plaint de la baisse du niveau d’eau de son puits qui nous fera croire que c'est la responsabilité de la cimenterie Dangote. De plus, ce n'est pas parce que les membres de la société civile se plaignent qu’il faut prendre ces paroles comme étant de bonne foi.

 

La cimenterie Sococim s’est installée au Sénégal depuis 1948 mais personne ne l'accuse de tarir les ressources en eau de Dakar. Toute cette campagne médiatique est destinée à nuire un africain, Dangote. Un film qui est loin d’être fini. Un parfum de manipulation avec comme soubassement la défense des intérêts français qui pourtant, selon le libéralisme, ne sont pas menacés. 

 

Nous sommes d’ailleurs très étonnés ces derniers temps de voir la France et ses succursales sénégalaises s'intéresser à notre environnement, à notre soif ! Où étaient-elles ? Où étaient toutes ces voix devant les désastres écologiques liés aux activités de la Sococim. Se préoccupaient-elles des nombreux cas de décès d'anciens ou actuels ouvriers de la Sococim du fait de maladies pulmonaires, les clouant au lit et les terrassant comme des moutons ?

 

Quant à vous autres, nous vous invitons à observer plus de vigilance sur cette campagne française. Une guerre entre une cimenterie « française coloniale » Sococim et une autre nouvelle « africaine proche des Etats-Unis » de Dangote Cement vient tout juste de voir le jour.

 

LA RÉDACTION DE DAKARFLASH NEWS



DakarFlash1




1.Posté par pape diko le 03/02/2016 00:58
Soyons vigilent et surtout souvenons nous de lhistoire de la SOBOA avec la société LySA... Ils vont bientot nous faire une mauvaise publicité genre votre ciment est defaillant ... La socoCIM PEUT meme volontairement faire tomber quelques constructions juste pour nous accuser à tort ......................

2.Posté par Rabi fall doulah le 03/02/2016 00:58
En tout cas Dangote produit du 42.5 au moment où les autres du 32.5 au même prix! La balance penche , pour les connaisseurs, du coté de dangote mais reste à savoir si c'est les réelles caractéristiques du 42.5

3.Posté par OPINION le 03/02/2016 01:31
n vous associant aux duopolistes de vicat, vous avez failli a votre devoir de solidarite au senegal et a l'AFrique.

Mr Camara, vous etes une honte a l'Afrique, un traitre economique......,,,,

Un ancien directeur des douanes qui se ligue au capital Europeen pour barrer la route a un homme d'affaires africain, c'est le sommet de la trahison. Tandis que le MIti aide les hommes d'affaires japonais, l'adminitration ameriacaine utilise l'itelligence economique pour aider les hommes d'affaires americains, vous devriez vous aussi utiliser vos connaissances pour aider l'emergence de capitalistes africains.

Tandis que le chomage guette nos jeunes, vous vous opposez a l'ouverture d'une usine, rien que pour des interets personnels. De plus la Sococim est l'une des usines les plus polluantes du Senegal, comment peut elle devenir subitement le champion de l'environnement? Votre objectif est de barrer la competition.

La realite est qu'en Afrique francophone, nous avons utilise l'administration et les banques pour casser des champions d'affaires senegalais.

Tant que les fonctionnaires senegalais se ligueront au capital etranger, nous n'aurons pas de developpement.

Tandis que l'ethiopie, la Tanzanie et les pays lusophones d'afrique croissent a plus de 10%, l'administration dans les pays francophone comabat ses hommes d'affaires nationaux.

Que des traitres qui meritent d'etre exiles en Europe terre de leurs maitres ..

4.Posté par mbaye le 03/02/2016 02:21
franchement dakarflash je vous dis respect vous faites du bon boulot et les sénégalais ont interet de bien faire attention car ca dangote là il ne minspite po confiance

5.Posté par Fall DG le 03/02/2016 03:05
brillant sénégalais qui a fait ses preuves partout où il est passé. Mr Camara défend des principes et non des intérêts c'est quelqu'un de très autonome intellectuellement. Le Sénégal risque de perdre un fonctionnaire de très haut niveau qui a une maîtrise parfaite de l'Etat et des questions de développement. Bravo mr Camara Tie kaw tie kanam

6.Posté par Amina diop le 03/02/2016 03:21
sococim a déjà un concurrent depuis dix ans

qu'est ce que cela a changé dans la production ou le prix du ciment ?

Qu'est ce que cela a changé sur la qualité du ciment ?

Le problème c'est que Dangote transporte beaucoup de rêves et le réveil sera brutal

7.Posté par Tapha DIir le 03/02/2016 03:36
Dommage que l'appel du ventre puisse rendre aveugle !

La perspective de création d'emplois par Dangotte fait que les sénégalais sont prêts à tout lui pardonner même les violations les plus flagrantes



Il va puiser 4500 m3 d'eau par jour. Résultat des courses, toute la zone de Pout et une partie de Dakar va bientôt boire de l'eau salée !!!!!! Alors que l'Etat peut le contraindre à juste changer une machine sur sa centrale électrique

Sococim et les autres ne demandent pas autre chose !!!!!

8.Posté par Dame le 03/02/2016 13:30
une enquete très pertinente, très clair et superbe détaillé, je n'étais pas au courant de tout cela,
merci pour ces informations.
Bon boulot

9.Posté par preference massage le 08/02/2016 11:23
lundi bou nekh avec lolita massage fatigue stresse le corps aussi nous parle et il a ses propres besoins apres une journee au travail ou dans les ofrez corps ce moment de plaisir laissez le dans de mains tendres et de douces qu sauront apaiser son douleur et ses besoins selon votre besoin apelle vite ne ratez suirtou pas venez decouvrir lolita msge vs ne le regrete pas appeles vite merci 77 592 03 67 77 262 29 22

10.Posté par splendidemassage le 09/02/2016 14:09
PATRISIA LA reine DE Saba!!!!
vous propose des séances de massage avec
des trés belles masseuse professionnelles dans
un cadre calme propre et discrét
la Solution et a vos des massage: de reve!!!
venez découvrire ne vous faite pas racontes faite
Tel:338326330/783062165
782550186/777946053/783724307:
Splendide-massage

Nouveau commentaire :