Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



[ENTRETIEN] Chérif Tidiane Aidara, auteur de la boussole de la réussite: "Il m’arrive très souvent de lire des livres de 300 pages ..."


La boussole de la réussite est un livre de conseils, un guide pratique pour bien vivre et s’orienter vers la félicité. Il est rempli de citations de grands auteurs et de paroles de sagesse de grands maîtres. Il est écrit en vers libres pour faciliter sa compréhension et son assimilation. Chérif y pullulent des exemples de valeurs humaines à développer, des principes de vie à adopter, des histoires intéressantes qui permettent d’améliorer la qualité de notre vie, et aussi la qualité des relations avec l’autre. Ce livre s’adresse alors à toute personne souhaitant s’épanouir pleinement dans la vie.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 4 Février 2016 || 643 Partages

[ENTRETIEN] Chérif Tidiane Aidara, auteur de la boussole de la réussite: "Il m’arrive très souvent de lire des livres de 300 pages ..."
Avez – vous rêvé, une fois, d’écrire un livre, un jour ?
J’avoue que ce n’était pas pour moi un rêve d’enfant d’écrire un livre un jour. J’aimais lire et écrire des poèmes pour des parents et pour des amis, Mais j’ai eu l’idée et le rêve d’écrire un livre en 2010 grâce à un camarade de promotion qui a stimulé ce désir en moi. Et depuis lors, ce désir ne cesse de grandir. Et la publication de ce premier livre à décupler mon rêve d’écrire d’autres livres encore.
 
Vous êtes ingénieur  de formation, comment réussissez-vous  à allier ces deux mondes ?
En tant que ingénieur électricien et travaillant dans une centrale électrique, mon rôle principal c’est de fournir de l’énergie électrique. Et la littérature constitue pour moi un autre moyen de fournir une nouvelle forme d’énergie. Je l’utilise pour transmettre aux autres l’énergie nécessaire pour améliorer la qualité de leur vie, la qualité des relations et améliorer la société de manière générale. Et je veux être un ingénieur 360°, c'est-à-dire un ingénieur entièrement utile que ce soit intellectuellement, physiquement, émotionnellement et spirituellement
 
Comment arrivez-vous à vous organiser entre la pratique et cette théorie littéraire ?
C’est vrai que ce n’est pas évident parfois, j’ai même des amis qui m’appellent par « le littéraire raté» Mais pour moi la théorie et la pratique doivent aller ensemble, l’un ne peut pas aller sans l’autre. Et les scientifiques doivent penser à écrire des livres de plus en plus, ils ont leur mot à dire. En écrivant la boussole de la réussite, j’ai voulu que ce soit une sorte de guide pratique qu’il serait possible d’appliquer sur le champ. Et je pense que je l’ai réussi.
 
On sent la fluidité dans votre livre, pourquoi avez-vous opté pour cette forme d’écriture ?
Il m’arrive très souvent de lire des livres de 300 pages environ avec des caractères très petits, ce qui rend le livre difficile à lire et les gens ont tendance à laisser tomber âpres quelques pages, bien que le livre soit intéressant. Moi-même je me fatigue vite avec ces types de livre et l’amour que j’ai pour continuer la lecture, beaucoup de personnes ne l’ont pas. Je me suis dis alors qu’il serait mieux d’écrire un livre simple, clair, facile à lire, un livre qu’on peut lire en une journée et qui aurait un impact considérable dans la vie des gens. C’est ce qui m’a le plus poussé à adopter ce style d’écriture
 
Cela vous chante des fois de passer tout votre temps à donner des conseils comme vous le faites dans le livre ?
J’aime aider les gens et partager avec eux mes connaissances et découvertes. Je pense que  le partage se trouve dans mon ADN  (rire). Ma mission de vie c’est aider les autres en m’oubliant. Donc, à chaque fois que j’ai un conseil qui peut être bénéfique à quelqu’un, je n’hésite même pas à le lui donner. Et donner des conseils me permet aussi d’essayer de les appliquer moi-même. Je ne veux pas être comme ce malade qui prescrit à un malade comme lui un médicament pour qu’il se rétablisse alors qu’il ne l’utilise même pas lui-même
 
Qu’aimez-vous lire en particulier ?
Lorsque j’étais enfant je passais mon temps à lire des encyclopédies comme la collection « tout l’univers », qui m’a beaucoup marquée d’ailleurs. Mais entre le collège et le lycée j’ai commencé à lire des romans, surtout de la littérature africaine et un peu les livres de poésie de la littérature française. Mais depuis l’université, en plus des romans africains,  je lis principalement des livres de développement personnel et de leadership. Et j’avoue que j’ai trouvé une réelle passion dans cela.
 
Vous appelez à une réconciliation du temporel et du spirituel, pourquoi ?
Oui, il faut une réconciliation pour une vie paisible et meilleure.Comme je l’ai dit dans le livre : le temporel doit toujours avoir comme support le spirituel. Un homme dépourvu de spiritualité est un homme dépourvu de retenu, c’est une bombe ambulante, il est capable de faire tout ce qui lui plait.Alors que la spiritualité rend l’homme digne et très utile pour lui-même d’abord et pour la société ensuite. Notre Prophète Mouhamed (PSL) nous a recommandé d’œuvrer pour la vie Ici-bas comme si on y vivait éternellement et d’œuvrer pour l’Au-delà comme si on mourrait demain. Donc les deux vont forcément ensemble. L’homme doit vivre pleinement la vie présente avec une bonne dose de spiritualité.
Peut-on s’attendre à une prochaine publication ?
Oui, bien sûr ! Et mon rêve c’est d’écrire au minimum 100 livres, et je sais que je vais y arriver In Sha ALLAH si Dieu me donne une longue vie ;
Pensez-vous que des jeunes comme vous peuvent relever le défi de la bassesse du niveau intellectuel ?
Je vois que  les choses commencent à bouger un peu partout : des clubs de littérature et de développement personnel se créent de plus en plus, les jeunes commencent à écrire, des émissions sur le livre passent à la télévisons, des blogs intéressants voient le jour sur le net... Donc, oui ! Je pense qu’ensemble nous pouvons faire de belles réalisations, nous pouvons relever le défi et renforcer le niveau intellectuel de la jeunesse. Ca va être difficile mais cela va valoir le coup quand même. J’ai une citation de Georges Bernard Shaw qui me sert de guide et me donne de la motivation chaque jour : « Pour moi, la vie n’est pas une chandelle qui jette une brève lueur, c’est une sorte de flambeau splendide que j’ai pour le moment entre les mains, et je veux qu’il brûle aussi haut et aussi fort que possible avant de le remettre aux générations futures. »
Nous avons le devoir de ne pas laisser tomber le flambeau et de l’élever aussi haut que possible et qu’il brûle de mille feux.

Propos recueillis par la rédaction de Dakarflash
 

Dakarflash2




1.Posté par eva chon le 05/02/2016 09:12
Envie d’etre chouchouter
Succombez à nos mains douces et expertes !
Nous sommes de jolies et sexy masseuses belles âgées de 21 à 26 ans, pour un moment de plaisir absolu durant lequel nous n’accorderons d’attention qu’à mettre tous vos sens en effervescence, avec nos massages lomi_lomi,doux,relaxant,californian,sportif et aux sensations exquises et intenses dans un cadre chic et raffiné.
Et pour amplifier cette parenthèse de sensualité, de detente et bienetre.
Contactez-nous au 77 181 19 99 / 70 590 49 46 ou 76 739 37 29
Avec ou sans rendez-vous

2.Posté par preference massage le 08/02/2016 11:30
lundi bou nekh avec lolita massage fatigue stresse le corps aussi nous parle et il a ses propres besoins apres une journee au travail ou dans les ofrez corps ce moment de plaisir laissez le dans de mains tendres et de douces qu sauront apaiser son douleur et ses besoins selon votre besoin apelle vite ne ratez suirtou pas venez decouvrir lolita msge vs ne le regrete pas appeles vite merci 77 592 03 67 77 262 29 22

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 17:04 Gare à l'arnaque des gels à l'aloe vera