Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



(EXCLUSIF) Dans un sondage, Moubarack Lô donne Macky Sall vainqueur à la Présidentielle : Dakar garde l’espoir “Yakaar”


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 3 Octobre 2015 || 64 Partages

(EXCLUSIF) Dans un sondage, Moubarack Lô donne Macky Sall vainqueur à la Présidentielle : Dakar garde l’espoir “Yakaar”

Le doute n’est pas permis ! C’est un sondage qui va, à coup sûr, glacer le sang des probables candidats à la Présidentielle et adversaires au Président sortant, Macky Sall.

Car au regard des résultats de ce sondage, Macky Sall garde la cote dans toute la région de Dakar. Où il ne ferait de détail ni devant Khalifa Sall, ni face à Idrissa Seck, encore moins devant Karim Wade ou Ousmane Tanor Dieng.

Autre enseignement de ce sondage : même en prison, Karim Wade se vend mieux que Idrissa Seck. Pendant ce temps, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, c’est également le supplice pour le maire de Dakar. Car Khalifa Sall peine à se défaire de la poussière dans laquelle l’étouffe le chef de file de l’Apr, quand celui-ci le dépasse.

Ousmane Tanor Dieng, n’en parlons même pas ! Au motif que, d’après le sondage de Moubarack Lô que vous relate en exclusivité Actusen.com, le Secrétaire général national du Parti socialiste tutoierait le ridicule, si l’envie de croiser le fer avec Macky Sall l’en démangeait.

Le sondage que Actusen.com vous livre, en exclusivité, va d’autant plus faire frémir du côté de l’Opposition que le caractère de ses résultats ne saurait faire l’objet d’une quelconque subjectivité. Au motif que c’est un sondage qui est non seulement effectué par un statisticien pur-sang.

Mais aussi, il porte les empreintes d’un ancien Directeur de Cabinet adjoint du Chef de l’Etat, en l’occurrence Moubarack Lô, devenu, depuis quelque temps, l’un des plus farouches “ennemis” de Macky Sall.

Enfin, les personnes sondées vivent dans la région de Dakar. Et 93% d’entre elles disent disposer, chacune, d’une carte d’électeur, dans la perspective de la prochaine élection présidentielle. Bienvenue à bord de Actusen.com pour scruter les bonnes feuilles d’un sondage, qui fera frémir par-ci, et rassura les plus sceptiques par-là !

Moubarack Le caractère objectif des sondages est souvent l’objet de débat. De controverse ! De démentis et de contre-dits ! Mais pour le sondage qu’Actusen.com vous livre en exclusivité, il sera difficile, voire impossible de douter de son objectivité. Dans la mesure où celui qui l’a réalisé n’est pas n’importe qui.

D’abord, c’est un statisticien de poche. Pour ne pas dire pur-sang. Ensuite, Moubarack Lô est l’un des pires “ennemis” du Président de la République, Macky Sall, et l’allié de Idrissa Seck, qui vient loin derrière bien des prétendants au fauteuil de l’actuel locataire du Palais.

Pour mieux déterminer les chances des présidentiables (Macky Sall, Idrissa Seck, Khalifa Sall, Ousmane Tanor Dieng, Karim Wade, Mamadou Lamine Dianté, Cheikh Tidiane Gadio, Abdoulaye Baldé, Ibrahima Fall, Bamba Dièye, Papa diop, Malick Gackou, Aïssata Tall Sall, Cheikh Béthio Thioune, Me El Hadj Diouf, entre autres, les sondeurs ont interviewé les populations de chacune des Collectivités locales de la région de Dakar.

A cet effet, Moubarack Lô et son équipe ont posé aux personnes sondées la question de savoir “si l’élection présidentielle se déroulait, aujourd’hui, vous voteriez pour qui ?”. A cette question, 50,3% des personnes ont voté en faveur de Macky Sall, dans le  département de Dakar ; 8,0% pour le prisonnier Karim Wade (si, évidemment, il sortira de prison plus tôt que prévu) ; 26,5% pour Khalifa Sall.

Sur ce, il est utile de constater, pour le relever, dans les différentes Collectivités locales du département de Dakar, il n’y a que Grand-Yoff et Hann Bel Air où Khalifa Sall devance le Président sortant. Dans toutes les autres Communes du département de Dakar, Macky Sall laisse de loin Karim Wade et le maire de la capitale sénégalaise.

MACKY KARIM Département de Guédiawaye : Macky Sall s’offre 40,2% des suffrages, loin devant Karim Wade (22,0%) et Khalifa Sall (13,4%)

Dans le département de Guédiawaye (Golf Sud, Médina Gounass, Ndiarème Limamoulaye, Sam Notaire, Waxinane Nimzatt), Khalifa Sall et Karim Wade ne voient, d’après les résultats du sondage, que du feu, devant Macky Sall. Et mieux ou pire, c’est selon le camp où on se trouve, le candidat à sa propre succession les devance avec des résultats qui se passent de commentaires.

C’est le cas à Golf Sud où Macky Sall s’en sort avec 73,3%. Bref, le Président de l’Alliance pour la République (Apr) totalise 40,2% de votants contre 22,0% et 13,4% pour respectivement Karim Wade et Khalifa Sall.

Département de Pikine : Macky Sall récolte 32,5% ; Karim 18,5% et Khalifa Sall 11,3%

Autre décor, autre humiliation ! En effet, si Actusen.com se fie aux personnes interviewées par Moubarack Lô et son équipe, dans le département de Pikine, Macky Sall peut répéter des pas de “wango” et Farba Ngom à fredonner déjà les refrains pour lui tresser des lauriers. Car l’Apr sera en fête. Ici, à part Guinaw Rail Nord et Pikine Nord, toutes les autres Communes du département de Pikine sont déjà aux couleurs marron-beige. Et à l’arrivée, le chef de file de l’Apr se tape 32,5% des électeurs contre 18,5% et 11,3% pour respectivement Karim Wade et Khalifa Sall.

MAKY XALIFA Département de Rufisque : Macky Sall se tape 56,7% des votants ; Karim Wade 4,9% et Khalifa Sall, 12,8%

Quant au département de Rufisque, Macky Sall survole ses potentiels adversaires, d’une manière surréaliste. En effet, d’après Moubarack Lô et ses Services, de Rufisque Nord à Jaxaay Parcelles, en passant par Rufisque Est, Rufisque Ouest, Bargny, Diamniadio, Sangalkam, Tivaouane peulh Niaga, quand le patron de l’Apr passe, Karim Wade et Khalifa Sall se noient dans la poussière. C’est, d’ailleurs, tout le sens qu’il faut donner au fait que, sur l’ensemble du département de Rufisque, Macky Sall ait bénéficié de 56,7% de votants ; Karim Wade de 4,9% ; Khalifa Sall de 12,8%.

A la question de savoir “si l’élection mettait en jeu les deux hommes politiques, vous voteriez pour qui ? : dans le département de Dakar, 63,2% voteraient en faveur de Macky Sall ; 7,9% pour Idrissa Seck ; 28,9% pour aucun des deux

Moubarack Lô et son Cabinet ont planché sur une question centrale, autour de laquelle ils ont interviewé les personnes dont les 93% disent toutes détenir une carte d’électeur. Il s’agit de savoir “si l’élection mettait en jeu les deux hommes politiques suivants (Macky Sall et Idrissa Seck), vous voteriez pour qui ?”.

Sur ce, c’est Macky Sall qui remporte haut la main le jackpot ; le chef de file de Rewmi ayant, à la limite, tutoyé le ridicule. Au motif que, dans toutes les Communes du département de Dakar, le Président de l’Apr surclasse son meilleur “ami”. A cet effet, 63,2% des votants ont flashé en faveur de Macky Sall, contre 7,9% pour Idrissa Seck. Au même moment, 28,8% ont préféré, selon les résultats du sondage, ne voter ni pour Macky Sall, ni pour le Président du Conseil départemental de Thiès.

macky-idy Dans le département de Guédiawaye, Macky Sall s’adjuge 62,5% des électeurs contre 1,4% pour Idrissa Seck

Dans le département de Guédiawaye, Idrissa Seck pédalerait dans le néant, si l’élection présidentielle se tenait, demain. Ou du moins, si l’on en croit les résultats du sondage réalisé par son allié Moubarack Lô. Dans la mesure où si Macky Sall se tirerait d’affaire avec 62,5%, l’ancien maire de Thiès ne récolterait que 1,4%. Soit moins de 2% des votants. Pendant ce temps, 36,1% disent ne voter ni pour le candidat de l’Apr ni pour celui qui rêvait en vain de devenir le quatrième Président du Sénégal.

Dans le département de Pikine, Idrissa Seck tutoie le ridicule avec 7,1% d’électeurs ; loin derrière Macky Sall qui récolte 55,6% des votants

Comme si Dame nature s’acharnait sur lui, ce n’est pas dans le département de Pikine, où les électeurs redonneraient vie à Idrissa Seck, si l’élection se tenait, demain. En effet, d’après les résultats du sondage effectué par l’économiste et statisticien Moubarack Lô et parcourus par Actusen.com, à Pikine, dans toutes les Communes, Macky Sall plane dans les airs. Avec à la clé, 55,6% des votants.

Pendant ce temps, le patron de “Rewmi” reste cloué au sol avec seulement 7,1% des électeurs. Là où 37,3% des électeurs ne fantasment ni pour le Président de la République, candidat à sa propre succession, ni pour l’ex-édile de la capitale du Rail.

 IDY Inutile de compter sur Rufisque pour “réanimer” Idrissa Seck (5,8% ) contre 75,6% en faveur de Macky Sall

Malheureusement pour le chef de file de Rewmi, ce n’est pas à Rufisque que ce dernier serait réanimait, en cas d’élection demain. Car dans ce département, également, Macky Sall engrange 75,6% des électeurs contre 5,8% pour Idrissa Seck. Par contre, 18,6% des habitants de cette contrée ne voteraient ni pour l’un ni pour l’autre.

En cas de choc Macky Sall-Khalifa Sall : 51,5% des électeurs du département de Dakar choisissent le premier nommé ; 26,5% optent pour le second ; 21,9% n’auraient voté en faveur d’aucun des deux Sall

Autant Moubarack Lô et ses Services ont interviewé les Dakarois au sujet de Macky Sall et Idrissa Seck, pour savoir qui des deux fait balancer leur coeur, autant les sondeurs ont cherché à savoir ce que Macky Sall et Khalifa Sall pèsent dans chacun des départements de la région de Dakar. Pour ce faire, le sondage a posé aux personnes interrogées la question de savoir “si l’élection mettait en jeu les deux hommes politiques suivants, vous voteriez pour qui ?”.

A cette question, dans toutes les Collectivités locales du département de Dakar, les populations sont tombées dans les bras du Président sortant. A l’exception, bien sûr, de la Commune des Hlm où Khalifa Sall s’en tire avec 42,1% contre Macky Sall 36,8%. Est-ce à dire que l’emprisonnement il y a de cela quelques mois de Aïda Ndiongue est passé  par là ? Seuls Moubarack et ses hommes savent.

Dans tous les cas, partout ailleurs, dans ce département de Dakar, le Président de k’Apr lamine, sans retenue, le maire de Dakar. Résultat : Macky Sall obtient 51,5% d’électeurs, au détriment de Khalifa Sall, qui ne récolte que 26,25%. Par ailleurs, si une élection devait opposer les deux hommes, 21,9% des sondés disent ne voter en faveur de aucun des deux Sall.

Département de Guédiawaye : Macky Sall remporte 47,6% du vote contre 13,4% pour Khalifa Sall ; 39,0% de l’électorat tournent le dos aux Sall

Dans le département de Guédiawaye, n’en parlons même pas. C’est Macky Sall qui pourrait organiser une séance de tam-tams, en cas de confrontation avec Khalifa Sall, s’il y avait élection présidentielle. Au motif que, selon les résultats du sondage de Moubarack Lô, dans toutes les Communes dudit département, le chef de file de l’Apr caracole en tête. Loin devant Khaifa Sal. Avec 47,6% des votants contre 13,4% pour le socialiste.

Par contre, interrogées, 39,0% des personnes ont dit à l’économiste Moubarack Lô qu’elles ne voteraient ni pour Macky Sall ni pour Khalifa Sall, si une élection présidentielle mettait aux prises ces derniers.

KHALIFA Département de Pikine : Macky Sall brûle Khalifa Sall avec 42,8% contre 11,3% ; 45,9% votent contre les deux

Si l’on en croit Moubarack Lô, Pikine serait également dans la poche de Macky Sall. Qui a surclassé Khalifa Sall dans toutes les Collectivités locales de ce département. A l’arrivée, le Président de l’Apr obtiendrait, en cas d’élection l’opposant à l’édile de Dakar, 42,8% des suffrages, contre 11,3% pour son challenger. Néanmoins, 45,9% des Dakarois sondés disent ne vouloir voter ni pour l’un ni pour l’autre.

Rufisque serait “marron-beige” avec 57,6% contre 12,8% pour Khalifa Sall ; 29,6% des votants se détournent des deux présidentiables

A Rufisque, la gifle que Macky Sall administrerait à Khalifa Sall serait plus retentissante. En effet, s’il y avait élection présidentielle devant les opposer, le patron de l’Apr rafflerait toutes les Communes de ce département. Avec parfois, des résultats surréalistes. Au finish, l’actuel Chef de l’Etat obtiendrait 57,6% contre 12,8% en faveur de Khalifa Sall. Ce sont les résultats des investigations faites par le plus farouche adversaire du locataire du Palais, ces derniers temps. Au même moment, 29,6% des personnes sondées préfèrent ne voter pour aucun des deux présidentiables.

 TRIO Si la Présidentielle les opposait à Dakar,  Tanor aurait 18,2% des votants contre 15,2% pour Idy ; 66,7% des électeurs ne veulent même pas entendre parler du Ps ou de Rewmi

Le sondage de Moubarack Lô ne met pas seulement aux prises Macky Sall et ses probables adversaires. Il a cherché également à savoir ce que Tanor Dieng et Idrissa Seck pèseraient, si l’élection les mettait en jeu. En effet, dans le département de Dakar, le patron du Parti socialiste remporterait la partie, face au Président du Conseil départemental de Thiès. Et dans toutes les Communes de ce département, à part à la Sicap Liberté et à la Patte d’Oie, c’est Ousmane Tanor Dieng qui arriverait devant Idrissa Seck. Avec à la clé 18,2% contre 15,2%.

Mais ce qui est saisissant pour mériter d’être souligné c’est que 66,7% des personnes sondées ne veulent entendre ni l’ancien Premier ministre d’Abdoulaye Wade, ni l’ex-Directeur de Cabinet de l’ancien Président Abdou Diouf. Car ces 66,7% refuseraient de voter pour eux.

Département de Guédiawaye : Idy s’enlise avec 4,5% des suffrages contre 23,9% ; 71,6% des votants déchirent les cartes de Rewmi et du Ps

Dans le département de Guédiawaye, Idrissa Seck est en nette chute vertigineuse. Car, d’après le sondage de son allié Moubarack Lô, le socialiste en chef remporterait une élection présidentielle, si celle-ci avait lieu entre les deux. Car le Président du Conseil départemental de Thiès récolterait 4,5%, loin derrière l’enfant de Nguéniène (23,9%).

Mais preuve encore une fois que les deux hommes ne jouissent d’aucun capital d’affection auprès du département de Guédiawaye, 71,6% des électeurs voteraient contre eux, en cas d’élection les mettant en jeu.

Département de Pikine : Tanor 17,7% ; Idy 13,8% ; 68,5% des électeurs leur tournent le dos

Dans le département de Pikine, outre Guinaw Rail Nord, où Idrissa Seck damerait le pion à Ousmane Tanor Dieng, c’est le socialiste en chef qui remporterait haut la main une élection présidentielle qui les opposait, demain. Car le Secrétaire général national du Ps se retrouverait avec 17,7% des électeurs contre 13,8% pour le chef de file de Rewmi.

Toutefois, tous les deux sont rejetés dans leur écrasante majorité de Pikine. Car 68,5% des personnes interrogées refusent de voter ni pour l’un ni pour l’autre.

Département de Rufisque : Tanor, 27,5% contre 18,8% pour Idy ; 53,8% des votants snobent le Ps et Rewmi

Quant au département de Rufisque, là aussi, c’est Ousmane Tanor Dieng, qui surplomberait Idrissa Seck, si une élection présidentielle les opposait. Pour cause, d’après le statisticien Moubarack Lô, à part Sangalkam où 40,0% des sondés militent en faveur de l’ancien maire de Thiès, le patron des “Verts” de Colobane rafle la mise dans toutes les autres Communes. Et se retrouve avec 27,5% contre 18,8%. Mais encore une fois, toujours est-il que 53,8% des votants dans le département de Pikine ne voteraient en faveur d’aucun des deux.

En cas d’affiche Khalifa-Karim : le socialiste totalisera 56,7% contre 20,7% ; les 22,6% des électeurs du département de Dakar ne votent aucun des deux

Moubarack Lô et son équipe de sondeurs se sont également intéressés à un choc. Qui mettrait aux prises Khalifa Sall, maire de Dakar et Karim Wade, prisonnier pour enrichissement illicite, d’après le verdict de la Cour de répression de l’enrichissement illicite. A cet effet, le sondage a révélé que 56,7% des électeurs du département de Dakar penchent pour Khalifa Sall, contre 20,7% pour Karim Wade. Dans ce même département, 22,6% des votants préfèrent alller vaquer à leurs occupations plutôt que de faire la queue pour voter en faveur d’eux.

Karim Département de Guédiawaye : Karim (31,3%) crashe, face à Khalifa Sall (47,8%) ; 20,9% ne votent ni pour l’un ni pour l’autre

Dans le département de Guédiawaye, le fils de l’ancien Président de la République, Abdoulaye Wade aura, s’il a évidemment la chance d’assister au soleil électoral, à faire de gros efforts. Car ici aussi, c’est le maire de Dakar qui le devance. Car, à l’exception de Ndiarème Limamoulaye, Karim Wade perd la face, partout ailleurs dans le département de Guédiawaye. Conséquence : Khalifa Sall se tape 47,8% des suffrages contre 31,3% le prisonnier. Dans la foulée, 20,9% des électeurs ne choisissent pas leurs cartes d’électeurs.

Département Pikine : “Karim Wade coule devant Khalifa Sall, à cause de ça

Ce n’est pas dans le département de Pikine que Karim Wade retrouvera la vie et l’envie de prendre part à la prochaine élection présidentielle, si l’on se fonde sur les résultats du sondage. Car des investigations de Moubarack Lô, il ressort que Khalifa Sall l’emporterait, largement, exceptés Pikine Nord et Guinaw Rail Nord, devant Karim Wade. A cet effet, le maire de Dakar récolterait 45,3% des voix contre 28,9% pour le prisonnier. Là où 25,9% des personnes sondées préfèrent voter pour des candidats autres qu’eux.

XALIFA KARIM C’est à Rufisque où Khalifa Sall met la dernière pelletée sur le cercueil de Karim Wade

A Rufisque, l’édile de la capitale sénégalaise ne ferait pas dans le détail, face au candidat du Parti démocratique sénégalais. Dans la mesure où en dépit des charivaris et du tintamarre sur le danger qu’il pourrait représenter pour Macky Sall, s’il était élargi de taule, le fils de l’ancien Président Abdoulaye Wade ne serait qu’une victime face au responsable socialiste.

Car Khalifa Sall mettrait la dernière pelletée sur le cercueil de Karim Wade. Avec 49,4% des suffrages contre 16,9% pour ce dernier. Cependant, 33,8% des électeurs ne voteraient pour rien au monde et ce, même sous la torture en faveur de ces deux présidentiables.

En cas de choc Khalifa Sall-Idrissa Seck, le drapeau de Rewmi sera en berne dans toute la région de Dakar

Si le patron de Rewmi se mettait à maudire son allié Moubarack Lô, pour le restant de ses jours, il serait difficile de lui en tenir rigueur, et pour cause. Le sondage réalisé par celui-ci le met presque à nu. Car l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, ne récolterait, en cas d’élection qui l’opposerait à Khalifa Sall, que 9,6% des suffrages. Et ce, dans tout le département de Dakar. Le maire socialiste obtiendrait 61,9% des électeurs, alors que 28,5% des votants préfèrent accorder leurs voix à d’autres candidats.

A Guédiawaye, le Président du Conseil départemental de Thiès ne brillerait qu’à Médina Gounass, où Moubarack Lô le crédite de 66,7% des suffrages contre 33,3% en faveur de Khalifa Sall. Mais pour le restant des Communes du département de Guédiawaye, Idrissa Seck n’existerait que de nom. Parce qu’il ne totaliserait que 1,4% des suffrages, loin derrière Khalifa Sall (63,8%). Quant aux 34,8%, ils portent leurs voix sur d’autres candidats.

Dans le département de Pikine, le drapeau de “Rewmi” sera en berne. Au soir du scrutin. Car ici, Idrissa Seck ne récolterait que 5,4% des suffrages contre 59,9% des voix pour Khalifa Sall. Dans le département de Rufisque, idem ! le maire de Dakar l’emporterait avec la manière face à l’ex-édile de Thiès. Avec respectivement 54,9% et 15,4%. 2ç,6% des électeurs ne font ni de Khalifa ni de Idy leurs candidats.

IDY KARIM En cas de confrontation Idy-Karim, Rewmi n’en reviendrait jamais, et pour cause

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, Idrissa Seck a beau être en liberté, avoir la possibilité de faire le tour du Sénégal, cogner le régime de Macky Sall, quand l’envie l’en démange, et dérouler une campagne de séduction, à travers le Sénégal, mais la vérité reste prosaïque.

En effet, en cas de confrontation avec Karim Wade, privé de toute liberté d’action, depuis des lustres, le chef de file de Rewmi ne verrait que du feu dans le département de Dakar. Où, d’après le sondage de Moubarack Lô, l’ancien fils d’emprunt de Me Abdoulaye Wade n’engrangerait que 1,0% des suffrages contre 30,0% en faveur du fils biologique.

Dans le département de Guédiawaye, l’ancien maire de Thiès ne serait que l’ombre de lui-même, s’il y avait élection présidentielle l’opposant à Karim Wade. Au motif qu’il s’adjugerait le bonnet d’âne avec 6,8% des voix contre 37,9% en faveur du prisonnier.

Dans le département de Pikine, également, Idy ne survivrait point. Avec 37,4% des votants, Karim Wade l’aurait coulé. Car le boss de Rewmi ne totaliserait que 11,8% des suffrages.

C’est seulement dans le département de Rufisque, que le Parti “Rewmi” va tenter de rassembler les lambeaux de la vie de son chef. Ici, Idrissa Seck essaie de recoller à Khalifa Sall avec 23,6%.  Mais toujours est-il que ce dernier prendrait le dessus sur Idy avec 24,2% de votants. Fait majeur : les deux ont intérêt à opérer de gros efforts, pour avoir les électeurs de Rufisque dans leurs escarcelles. Car 52,2% des électeurs refusent de voter pour eux.

MAKY KARIM En cas de confrontation entre les deux ennemis : de Dakar, à Rufisque, en passant par Guédiawaye et Pikine, Macky Sall humilierait Karim Wade

En cas de choc Macky-Karim, il n’y aurait pas photo entre le candidat de l’Alliance pour la République et celui du Parti démocratique sénégalais, en termes de meilleur score. Ou du moins, si l’on se fie aux résultats du sondage de Moubarack Lô. Car dans le département de  Dakar, le Président sortant surclasserait comme pas possible le fils de son prédécesseur. Avec à la clé, 61,7% des suffrages contre 21,7 des votants.

Autre département, autre victoire de Macky Sall : Guédiawaye. Ici, le patron de l’Apr obtiendrait, d’après le sondage, 58,0% des électeurs contre 30,4 pour Karim Wade. En outre, 11,6% ne voteraient ni pour Macky Sall ni en faveur de Karim Wade.

Dans le département de Pikine, rien ne change et rien ne bouge pour le fils de l’ancien Président Abdoulaye Wade. Pour la seule et simple raison que l’actuel locataire du Palais s’adjugerait 49,0 des votants contre 28,8% pour le candidat du Pds.

A Rufisque, le candidat du Parti démocratique sénégalais ne sera qu’hombre égarée, face au Président sortant. Car Karim Wade se casserait les dents avec 11,5% des suffrages. Là où Macky Sall l’humilierait avec 74,7% des votants. Pendant ce temps, 13,8% des électeurs disent ne vouloir voter ni pour l’un ni pour l’autre.

TANZO Pas si sûr que, même sous la torture, Ousmane tanor Dieng accepterait , au regard de ce que lui prédit Moubarack Lô, de croiser le fer avec Macky Sall

Cette partie du sondage réalisé par Moubarack Lô n’est pas de nature à rassurer Ousmane Tanor Dieng, au cas où il serait tenté de présenter sa candidature à la Présidentielle surtout pour croiser le fer avec Macky Sall, dans la capitale sénégalaise. La preuve, en cas de duel Macky Sall-Tanor Dieng, les résultats du sondage se veulent formels : Macky Sall aura 64,8% des suffrages contre seulement 4,3% pour le patron des “Verts” de Colobane. Les 30,9% des votants les préfèrent à d’autres candidats.

Mais ce n’est pas seulement à Dakar que Tanor Dieng vivrait le calvaire, face à Macky Sall. En effet, dans le département de Guédiawaye, le président de l’Apr corrigerait son allié socialiste du moment. Et pour ce faire, Macky Sall récolterait 60,6% des voix contre uniquement 2,8%. Quant aux 38,6%, ils ne font pas de ces deux hommes des présidentiables.

Dans le département de Pikine, pas si sûr que, même sous la torture, Ousmane Tanor Dieng accepterait de croiser le fer avec Macky Sall. Au motif qu’il ne ferait pas mieux que 5,9%, là où le Président sortant capitaliserait 54,3%. 39,9% des électeurs ne décidant de voter ni pour l’un ni pour l’autre.

Dans le département de Rufisque, il ne faudrait surtout pas que le Secrétaire général national du Parti socialiste soit démangé par l’envie de faire face à Macky Sall. Pour la raison toute simple que, d’après le sondage de Moubarack Lô et son Cabinet, l’actuel Chef de l’Etat ferait du restant de la vie de Tanor un enfer. Et pour ce faire, il l’aurait vaincu par 74,7% des suffrages contre 1,1% pour le socialiste en chef.

Actusen.com


DakarFlash1




1.Posté par pause bien etre le 03/10/2015 19:37
FATIGUER OU STRESSER???
VOTRE REMÈDE C'EST LE MASSAGE:

1- MASSAGE TONIFIANT : 20.000F / 30 euros
2- MASSAGE RELAXANT : 15.000F / 23 euros
3- MASSAGE SAVONNAGE : 20.000F / 37 euros
4-MASSAGE LOMI-LOMI : 15.000F / 23 euros
5- MASSAGE SENEGALAIS : 20.000F / 30 euros
6- MASSAGE SENSUEL : 20.000F / 30 euros
7- MASSAGE A l'AMERICAIN 20.000F / 37 euros
8- MASSAGE A (4) MAINS : 25.000F / 37 euros
N.B: MASSAGE A DOMICILE : 30.000F / 45 euros
A L'HOTEL : 40.000F / 60 euros
tel : 77 598 76 89 / 77 857 19 54

www.facebook.com/jetsetinstitut
PAS DE REDUCTION, LES PRIX SONT FIXES PAR LA DIRECTION

2.Posté par segg le tigre le 03/10/2015 22:44
ce sondage ct de la mensonge du siècle avec les inondations le problème social le président macki sall n'a pas de vision ni de programme dix toujours des slogans vous mentez les organe de presse de macki comme les actusen et consorts

3.Posté par fitcourage le 05/10/2015 17:54
les sondages sont justes.

Nouveau commentaire :