Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Echos Burundi / Sénégal – Bujumbura, ville de collines…


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 3 Juin 2016 || 60 Partages

Dès notre décente d’avion à l’aéroport international de Bujumbura pour les besoins du match de football devant opposer, ce samedi le Burundi au Sénégal, comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, le premier constat que nous avons fait, c’est que cette ville a plusieurs caractéristiques. Nous vous proposons quelques grandes lignes de ce qui nous a marqué dès nos premières heures dans cette partie de l’Afrique de l’Est.

 Les collines, principales caractéristiques de la capitale burundaise

Comme dans plusieurs villes de l’Afrique de l’Est, Bujumbura dispose également des collines. Et s’il est beau à voir c’est en grande partie grâce à ses nombreuses montagnes bornées de verdures en raison de la longue saison des pluies plus de huis d’hivernage. A travers cette caractéristique, la capitale du Burundi a de quoi se vanter, sans oublier que certaines familles préférèrent installe leurs maisons au  niveau de ces collines.

La nuit tombe à 18 heures

Contrairement au Sénégal où en cette période, la nuit tarde à tomber, ce n’est pas le cas au Burundi plus précisément dans la capitale, Bujumbura. En effet, ici à 18 heures déjà il fait nuit et les rues sont sombres, obligeant les populations à rester chez eux avant 19 heures, l’heure à laquelle le couvre feu démarre.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les heures de prières sont différentes de celles de Dakar. A Bujumbura, la prière du matin se fait à 05h25, Tisbar à 12h30, Takussan à 15h30, Timiss à 19h05 et Guéwé à 20h05.

Les Burundaises ne se tressent jamais

La plupart des femmes burundaises ne se tressent pas, c’est le constat que nous avons fait, ce jeudi lors d’une petite promenade en centre ville. Chaque pas que nous faisons, on les rencontre et elles ont toutes les cheveux coiffés comme des hommes. Une vraie tradition au Burundi.

Les « Lions » logent dans l’hôtel le plus cher de Bujumbura

Décidément l’équipe nationale de football du Sénégal connaît les bons endroits. Si les sélections qui sont déjà venues par Bujumbura pour disputer des rencontres amicales ou autres, contre le Burundi, prennent des hôtels les moins chers, ce n’est pas le cas pour les Lions. En effet, ces derniers logent dans l’hôtel Roca Golf, le plus cher de la capitale burundaise, nous apprend nos compatriotes basés dans ce pays depuis plusieurs années. Et d’ajouter que « c’est un hôtel qui a été construit il n’y a pas longtemps et certains Burundais sont même impressionnés quand ils ont su que les joueurs du Sénégal logent là-bas.

Burundi vs Sénégal se jouera sous haute sécurité

On s’y attendait. Le match choc entre le Sénégal premier du groupe K et le Burundi deuxième se jouera sous haute sécurité. Ce d’abord parce que les organisateurs souhaitent que la sécurité soit d’avantage assurée comme ça a toujours été le cas ici. Ensuite, l’équipe burundaise est prête à tout dans cette rencontre pour espérer terminer meilleure deuxième. Pour rappel, le match se joue ce samedi 15 heures locales 13 heures à Dakar.

Des Burundais ignorent la tenue du match

C’est ce qu’on appelle une histoire drôle. Beaucoup de Burundais ignorent la tenue du match. En effet, quand le bus des Lions du Sénégal quittait le stade de Bujumbura après l’entraînement, certains se demandaient ce qui se passait ici alors que leur équipe nationale doit affronter à domicile celle du Sénégal, ce samedi, dans une rencontre très capitale. Cela prouve une fois de plus l’absence d’attention qu’ont ces populations.

Seuls GFM, Stades et Le Soleil sont pour le moment présents à Bujumbura

Malgré la grande distance qui sépare le Sénégal de Burundi, des organes de presse ont pu faire le déplacement dans la capitale burundaise, Bujumbura, pour la couverture de ce match, comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la Can 2017. Il s’agit du Groupe Futurs Medias, du journal sportif Stades et du quotidien national Le Soleil. Ils sont tous logés à l’hôtel Down Town situé sur la route de l’université de Bujumbura, non loin du stade national, Prince Louis Rwagasoré.

El Hadj Diouf, Fadiga, Bocandé admirés par les Burundais

Les anciennes stars sénégalaises sont toujours gravées dans les esprits des amateurs du ballon rond. Il s’agit de Fadiga, El Hadji Diouf et de Jules Bocandé. Ces derniers sont demandés sans cesse par les Burundais qui se rappellent quasiment tous du mondial 2002 et de la Can 1986 deux compétitions qu’ils avaient respectivement disputées et qui avaient valu de grosses satisfactions au football sénégalais.

Les ressortissants sénégalais s’activent beaucoup plus dans le commerce, la bijouterie et la couture

Les ressortissants sénégalais qui sont moins de 200 à Bujumbura (Burundi) sont de très grands débrouillards. En effet, la plus part d’entre eux s’activent dans le commerce comme cet originaire du Fouta, Yoro Guissé. Son ami, Bamba lui est un couturier et on nous apprend même qu’il coud beaucoup de boubous des personnalités de ce pays. D’autres évoluent également dans la bijouterie.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >