Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Egypte: un policier tué par balles au Caire


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 10 Décembre 2015 || 9 Partages

Un policier de faction devant un bureau de poste a été tué aujourd'hui par balles par des inconnus à moto au Caire, ont indiqué des hauts responsables de la police. A ce stade, les enquêteurs ne sont pas en mesure de dire s'il s'agissait d'un crime de droit commun ou d'un nouveau meurtre de policier s'inscrivant dans une série d'attaques similaires menées par des groupes djihadistes, essentiellement la branche égyptienne de l'organisation Etat islamique (EI).

En début de matinée, un ou deux hommes à moto ont ouvert le feu sur ce policier en civil chargé de la protection d'un bureau de poste du quartier de Giza, dans le sud de la métropole du Caire, le tuant sur le coup, a précisé un haut responsable de la police. Les assaillants ont pris la fuite. Ce genre d'attaques par des hommes à moto visant des policiers ou des soldats, est relativement fréquent au Caire et quasi-quotidien dans la péninsule du Sinaï, bastion de l'EI. Elles sont, comme de nombreux attentats suicide ou attaques commando plus spectaculaires, revendiquées essentiellement par Province du Sinaï, la branche égyptienne de l'EI.

Cette dernière affirme souvent agir en représailles à la sanglante répression que policiers et soldats ont lancé contre les islamistes depuis que l'armée a destitué en juillet 2013 le président Mohamed Morsi, de la confrérie des Frères musulmans, le premier chef de l'Etat élu démocratiquement en Egypte. Mais Province du Sinaï revendique aussi des attentats et des attaques spectaculaires contre l'armée en affirmant vouloir faire de l'Egypte une des provinces de l'EI. Cette organisation a également revendiqué l'attentat à la bombe qui a tué les 224 occupants d'un avion de touristes russes le 31 octobre, quelques minutes après son décollage de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, dans le sud du Sinaï. La Russie et nombre d'experts ont confirmé qu'il s'agissait bien d'un attentat mais le Caire continue d'attendre les «résultats définitifs» de l'enquête avant de se prononcer.  
lefigaro.fr

DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >