Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

El Hadji Ndao, miraculé de l'accident survenu à Kaffrine: " Je me suis jeté à terre avant de perdre connaissance"


Rédigé par DakarFlash.com, le Dimanche 29 Janvier 2017 || 3725 partages || 0 commentaires

El Hadji Ndao, miraculé de l'accident survenu à Kaffrine: " Je me suis jeté à terre avant de perdre connaissance"
Je m'appelle El Hadji Ndao. J'ai 40 ans. Je faisais partie des passagers qui ont quitté Mbentenki pour rallier Missara Wadène, jeudi passé. En réalité, en tant qu'ancien chauffeur de mini-car, je n'ai pas jugé nécessaire de prendre place dans le véhicule. Ainsi, dès notre départ, je me suis mis comme les deux autres apprentis-chauffeurs, sur le marche-pied du véhicule. Et durant le trajet, nous n'avions eu aucun problème, le chauffeur conduisant correctement.

A hauteur du village de Mbadianène où l'accident s'est produit, les deux apprentis sont entrés dans le véhicule pour récupérer l'argent auprès des passagers. L'instant d’après, j'ai subitement senti un étrange bruit. Avant même de jeter un coup d’œil pour vérifier, j'ai senti que la situation était grave et que le camion-citerne roulait aussi à vive allure. C'était la panique générale dans le mini-car. Sans hésiter, j'ai pris mon courage à deux mains et me suis jeté à terre. J'ai perdu connaissance. Outre mes lèvres fendues, j'ai plusieurs autres blessures corporelles. Je ne sais absolument rien de la suite.

Ce sont les sapeurs-pompiers qui m'ont informé de l'accident, à l’hôpital régional de Kaffrine où j'ai été évacué. Et c'est vers 19 heures de retour au village que j'ai su qu'il y a eu 9 morts. C'est une catastrophe naturelle. Mais le destin tape où et quand il veut. Nous ne pouvons qu'accepter la volonté divine. C'est inévitable. Cela fait deux ans que nous voyageons, tous les jeudis, avec le chauffeur. Moth Mara, sans jamais déplorer de problème. Moth était un voisin, garçon très correct. Tout le village lui témoignera cette qualité."

Dakarflash6



Nouveau commentaire :