Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Elle s'est rendue en Syrie: "Les combattants de l'EI sont faciles à tuer"


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 27 Mai 2016 || 65 Partages

Elle s'est rendue en Syrie: "Les combattants de l'EI sont faciles à tuer"
 

Joanna Palani, une étudiante danoise de 23 ans, est partie un an en Syrie pour combattre Daech et les troupes de Bachar al-Assad. "Je donnerais ma vie pour l'Europe, pour la démocratie, pour la liberté et pour les droits des femmes", répète-t-elle dans Vice.

En novembre 2014, Joanna Palani (23 ans) a plaqué ses études en sciences politiques et en philosophie à l'Université de Copenhague pour combattre Daech en Syrie aux côtés des Kurdes. Cette étudiante danoise, d'origine kurde, s'est alliée aux Peshmergas pendant un an. La peur? Très peu pour elle.

Esclaves sexuelles
Joanna Palani est aujourd'hui revenue au Danemark. Elle a raconté son aventure au site Vice. Lors de sa première nuit au front, elle se souvient que son camarade suédois a été abattu par un sniper de l'État Islamique qui avait repéré la fumée de sa cigarette. 

Près d'un village de Mossoul, l'étudiante danoise a également découvert un groupe de jeunes filles utilisées par les membres de l'EI comme esclaves sexuelles, dont une enfant syrienne chrétienne de 11 ans.

"Elle était enceinte de jumeaux"
"Elle est morte en me tenant la main. Elle n'avait que 11 ans et était enceinte de jumeaux. Son petit visage était tellement gonflé. Je me souviens que le docteur pleurait et me criait dessus", relate avec émotion Joanna Palani.

Durant son "année sabbatique", Joanna Palani a affronté les militants de Daesh et les troupes de Bachar al-Assad.

Passeport confisqué
"Les combattants de l'EI sont très faciles à tuer. Ils sont doués pour sacrifier leur propre vie, mais les soldats d'al-Assad sont très bien entraînés. Ce sont de vraies machines de guerre", poursuit-elle.

Pour éviter de faire le djihad, la loi danoise interdit aujourd'hui à ses ressortissants de combattre en Syrie. Le passeport de Joana Palani, qui désirait prendre 15 jours de repos chez elle, a été confisqué par la police et les services de renseignement danois. Elle n'a plus le droit de combattre en Syrie.


Elle s'est rendue en Syrie: "Les combattants de l'EI sont faciles à tuer"


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >