Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Émouvante histoire d’Emmanuel Adébayor: « Ma famille est la cause de mes malheurs »


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 16 Avril 2016 || 777 Partages

Émouvante histoire d’Emmanuel Adébayor: « Ma famille est la cause de mes malheurs »

Connu comme le plus grand footballeur de sa génération, le Togolais Emmanuel Shéyi Adébayor vit une descente aux enfers depuis un certain moment. Il a donc décidé de partager son histoire avec ses fans. Pour l’ancien coéquipier de Cristiano Ronaldo au FC Réal Madrid, sa famille est la cause de ses malheurs. Histoire…
J’ai gardé ses histoires pendant un long moment mais aujourd’hui je pense qu’il est bien de partager avec vous. C’est vrai que les affaires de familles doivent être réglées en famille et pas en public, mais je le fais pour que d’autres familles apprennent les leçons. Il faut noter que tout ceci n’est pas à propos d’argent.
À l’âge de 17 ans, avec mes premiers salaires de footballeur, j’ai construit une maison pour ma famille et je me suis assuré qu’ils étaient en sécurité. Comme vous le savez, j’ai été élu «Meilleur Joueur Africain» en 2008. A cette occasion j’ai emmené ma mère sur le podium pour la remercier pour tout.
Pendant cette même année, je me suis assuré qu’elle vienne à Londres pour des plusieurs visites médicales. Quand ma fille est née, on a appelé ma mère pour l’informer mais elle a directement raccroché. En lisant vos commentaires, certains proposent que j’aille voir le pasteur T B Joshua pour parler des problèmes familiaux. En faite, en 2013, j’avais donné de l’argent à ma mère pour aller voir ce pasteur au Nigéria. Elle devait rester pour une semaine, mais deux jours après on m’a appelé pour dire quelle est partie. En plus de cela, j’ai donné une grande somme à ma mère pour lancer un business de biscuits et autres produits. Naturellement, je l’ai autorisé à mettre mon nom dessus pour vendre beaucoup plus. Quoi d’autre un fils peut faire pour supporter sa famille?

 

Il y a quelques années, j’ai acheté une maison pour 1,2 million $ au Ghana. J’ai trouvé normal de mettre ma grande sœur Yabo Adebayor dans cette maison, ainsi que mon demi frère Daniel. Quelques mois après, je retourne de vacances et j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de voitures devant la maison. La vérité est que ma sœur a loué la maison sans me prévenir. Elle a aussi renvoyé Daniel de la maison. Imaginez que cette maison avait environs 15 chambres. Quand je l’ai appelé pour en discuter, elle m’a insulté au téléphone pendant 30 minutes. Ma mère aussi a fait la même chose. Cette même sœur dit que je suis ingrat. Demandez-lui à propos de la voiture qu’elle conduit ou tout ce qu’elle vend aujourd’hui.
Mon frère Kola est en Allemagne depuis 25 ans et n’est rentré au pays que 4 fois, à mes propres frais. Je supporte les frais d’études de ses enfants. Quand j’étais à Monaco, il est venu me demander de l’argent pour commencer un business. Seul Dieu sait combien il a reçu de moi. Où est ce business aujourd’hui?
Quand notre frère Peter était décédé, j’ai envoyé une grande somme à Kola pour qu’il puisse rentrer au pays. On ne l’a pas vu aux funérailles. Et maintenant il annonce que je suis impliqué dans la mort de Peter. Comment?
C’est le même frère qui a empoché de l’argent de «The Sun» pour raconter des histoires peu précises sur notre famille. Ils ont aussi envoyé une lettre à mon Club quand j’étais à Madrid pour me virer.
Quand j’étais à Monaco je pensais qu’il serait bien d’avoir une famille de footballeur donc j’ai trouvé une académie de football pour mon frère Rotimi en France. Quelques mois après il a volé 21 téléphones des ses coéquipiers. Il y avait 27 joueurs dans l’équipe.
Je ne dirais rien à propos de mon frère Peter Adébayor qui est décédé. Que son âme repose en paix.
Ma sœur Lucia Adébayor dis au gens que mon père m’a dis de l’emmené en Europe mais j’ai refusé. Quel serait le but de l’emmener en Europe? Tout le monde est ici pour une raison.
J’étais au Ghana quand j’ai reçu les nouvelles que mon frère (Peter) était gravement malade. J’ai conduit le plus vite possible au Togo pour proposer mon aide. A mon arrivée, ma mère a dis que je ne peux pas le voir. Elle a dis de lui donner l’argent et elle allait s’en charger de le guérir. Dieu seul sait combien je lui ai donné. Et les gens disent toujours que je n’ai rien fait pour sauver mon frère. Vous pensez que j’ai conduis deux heures au Togo pour rien?
J’ai organisé une réunion de famille en 2005 pour régler tous les problèmes. Quand j’ai demandé leur opinion, ils ont voulu que je leur offre une maison à chaque membre de la famille et que je leur donne un salaire mensuel. Aujourd’hui je suis vivant mais ils ont déjà partagé tous mes biens. Pour toutes ses raisons, ma fondation a eu du mal à se lancer. A chaque fois que je veux aider les plus démunis, ils s’y opposent.
Si j’écris ceci, l’objectif principal n’est pas d’exposer ma famille. Je veux juste que d’autres familles Africaines apprennent de ceci. Merci.


Dakarflash2




1.Posté par senegal le 16/04/2016 18:19
du courage

Nouveau commentaire :