Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Enrichissmiment illicite : Deuxième ordonnance dans l’affaire Bibo-Etat du Sénégal


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 15 Décembre 2015 || 184 Partages

Enrichissmiment illicite : Deuxième ordonnance dans l’affaire Bibo-Etat du Sénégal

Revoilà Bibo Bourgi ! Et c’est Libération qui le remet en scelle au-devant de la scène ! En effet, selon nos confrères qui ont pu obtenir copie de la deuxième ordonnance rendue par le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi), le 2 décembre dernier, dans le cadre de l’affaire opposant Bibo Bourgi, son frère et Mamadou Pouye à l’Etat du Sénégal, les juges du Tribunal arbitral se prononcent sur les mesures conservatoires réclamées par les conseils de Bibo Bourgi.

En effet, dans la plainte déposée le 17 avril 2015, les avocats du complice présumé de Karim Wade demandent au Cirdi de se déclarer compétent pour connaître les requêtes dont Bibo réclame la paternité, ils demandent aussi à la Cirdi de condamner l’Etat du Sénégal à réparer intégralement le préjudice économique subi par Menzies et par Ahs, soit au titre de préjudice économique plus de 23 millions d’euros au titre de la perte des gains manqués, 2 millions 86 mille 735 euros.

Si le Tribunal rejette les demandes de mesures conservatoires, il demande à l’Etat de s’abstenir  de prendre toute mesure quelle qu’elle soit de nature à aggraver  ou étendre le différend ou à compromettre le bon déroulement du présent arbitrage et en particulier de prendre toute mesure de nature à mettre en péril le droit des demanderesses (Bibo et Cie) de participer effectivement à la procédure, en ce compris le droit de pouvoir présenter leurs positions et prétentions et de bénéficier d’une résolution effective de leur différend.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >