Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Enseignement Supérieur : Le Pr Oumar Sankaré décoré à titre posthume


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 14 Novembre 2015 || 64 Partages

Enseignement Supérieur : Le Pr Oumar Sankaré décoré à titre posthume
Quatre-vingt agents du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ont été décorés ce 14 novembre 2015. Au cours d’une cérémonie présidée par Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement Supérieur, ils ont été 49 à avoir reçu l’Ordre de Mérite et 39 recevoir l’Ordre national du Lion. A titre posthume, le Pr Oumar Sankaré a été distingué Commandant de l’Ordre du Mérite. « Ces décorations ne vous sont accordées uniquement qu’en raison de votre travail. C’est également la reconnaissance d’une manière de servir et d’une attitude vis-à-vis du service public », a déclaré Mary Teuw Niane.

Fatou Sow Sarr, Directrice du laboratoire genre de l’Ifan par ailleurs porte-parole des 88 récipiendaires  s’est réjoui de ces  distinctions, qui selon elle, participent à la consolidation et à la pacification de l’espace universitaire.   

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, il s’agit d’apprécier le travail réalisé  mais surtout d’encourager à persister dans le sillage tracé. « Je sais que vous en êtes pétris. Aucune des vertus humaines ne vous est étrangère.  A ce titre, vous méritez le respect et la considération  de vos pairs, de vos familles, de la communauté. Ace niveau reconnaissance, vous devenez une référence. Parce que, vous avez ce qu’il faut. Vous avez fait ce que vous devez faire et  vous êtes abstenus de faire ce qu’il ne faut pas faire, vous vous êtes acquittés  de votre tâche. A  huis clos avec votre conscience, vous savez ce qu’il reste encore à faire. Car, il y a toujours quelque chose à faire pour être reconnu et considéré par ses semblables, donner un sens et une signification à la vie vis-à-vis de soi et aux yeux des autres. C’est cette saine vanité, cet orgueil tout à fait légitime, cette prétention indispensable et combien vitale qui sont le moteur des grands projets et des grandes réalisations ».
 
« Vous n’êtes point dépourvus de ces qualités qui quand elles sont exacerbées, deviennent des tares. En fait tout est équilibre dans la vie, volonté de bien faire, penser le bien et essayer de toutes vos forces de le faire. Penser le bien et le faire sans honte mais sans arrogance, tel est, sans doute, la voie », a adressé à ses collaborateurs le ministre.

« Il est vrai que la cérémonie qui nous réunit ce matin a un caractère symbolique et hautement républicain. Mais, c’est aussi une fête des familles. Je comprends les frustrations des conjoints, des mères et pères, des enfants, des collatéraux et, de façon générale, de tous ceux qui sont privés de votre présence. Leurs renoncements sont importants. Il faut en tenir  compte parce que je ne pense pas qu’il y aura relâchement à cet égard. Car, en dépit de la qualité des prestations réalisées, de  l’intensité de l’engagement, j’ai la faiblesse de penser que nous pouvons mieux faire et faire mieux que ce que nous avons fait jusqu’à présent. Il  s’agit, à cette occasion, d’associer les familles au projet. Les pouvoirs publics leur sont redevables. Ils leur savent gré de tous les sacrifices consentis », a conclut Mary Teuw Niane.    

DakarFlash1



Nouveau commentaire :