Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Environ 200 étrangers évacués du Soudan du Sud


Environ 200 personnes, dont tous les Allemands se trouvant au Soudan du Sud, où se sont déroulés des affrontements meurtriers entre forces loyalistes et ex-rebelles, ont été évacués par l'armée de l'air allemande, a annoncé mercredi le ministère allemand des Affaires étrangères.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 13 Juillet 2016 || 25 Partages

Environ 200 étrangers évacués du Soudan du Sud
"Le dernier des autres avions Transall de la Bundeswehr (l'armée allemande) vient d'atterrir à Entebbe, en Ouganda en provenance de Juba", a indiqué une porte-parole du ministère à Berlin, précisant que l'évacuation de tous les ressortissants allemands était terminée et que l'ambassade à Juba avait été fermée.

Auparavant, Berlin avait annoncé qu'une centaine d'Allemands étaient concernés.

En outre, selon des sources au sein du ministère des Affaires étrangères, chacun des avions affrétés pour cette opération a transporté environ 50 personnes, soit environ une centaine d'étrangers, parmi lesquels quatre Belges, des Français, des Britanniques, des Maltais, Polonais, Chypriotes, Norvégiens, Américains, Australiens, Kenyans et Ougandais. Trois soldats blessés chinois de la mission de l'ONU sur place et un casque bleu éthiopien ont également été évacués.

Plus tôt dans la journée, une porte-parole du ministère, Sawsan Chebli, n'avait pas voulu donner de détails sur l'opération en cours pour "des raisons de sécurité", soulignant seulement que l'évacuation concernait une centaine de ressortissants allemands travaillant pour l'ambassade ou des ONG.

Les autres étrangers peuvent profiter de l'évacuation dans le cadre d'accords consulaires passés entre l'Allemagne et leurs pays, avait-elle ajouté.

Toutefois l'Allemagne n'est pas la seule à mener l'opération. Le ministère italien des Affaires étrangères a annoncé en parallèle que 30 de ses ressortissants ont été évacués de la capitale Juba à bord d'un avion militaire italien.

Quatre Belges ont quitté le pays
Quatre citoyens belges ont décidé volontairement de quitter le Soudan du Sud en proie à des affrontements entre forces loyalistes et ex-rebelles, a fait savoir le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders mercredi après-midi. Quatre autres Belges ont préféré rester.

Les quelque 15 soldats allemands présents au Soudan du Sud dans le cadre d'un mandat de l'ONU restent sur place, selon Berlin.

Le président sud-soudanais Salva Kiir a fini par répondre à l'appel de la communauté internationale en décrétant lundi un cessez-le-feu, après quatre jours de combats meurtriers entre forces loyalistes et ex-rebelles à Juba, qui ont forcé des milliers de civils à se réfugier auprès de l'ONU.

7sur7

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 13:11 Donald Trump veut rassembler "un pays très divisé"