Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Environnement – Le 14ème Congrès Panafricain d’Ornithologie (PAOC) ouvert ce lundi à Dakar


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 17 Octobre 2016 || 317 Partages

Environnement – Le 14ème Congrès Panafricain d’Ornithologie (PAOC) ouvert ce lundi à Dakar

Le 14ème Congrès Panafricain d’Ornithologie (PAOC) s’est ouvert ce lundi à Dakar en présence du Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Abdoulaye Bibi Baldé.

Selon le ministre qui a  présidé la cérémonie d’ouverture, le choix du Sénégal pour abriter ce congrès, consacre une longue tradition de gestion intégrée et durable des oiseaux et de leurs habitats.

Le PAOC répond à une préoccupation manifestée depuis longtemps, de réunir les spécialistes d’Afrique et d’ailleurs pour débattre sur les questions majeures relatives à l’oiseau, son milieu et sa valorisation. Grace aux spécialistes et chercheurs que vous êtes, nous savons, aujourd’hui, beaucoup sur les espèces d’oiseaux : aquatiques, marins, terrestres et migrateurs entre autres. En effet, en tant qu’indicateur de la qualité de l’environnement, l’oiseau est soit un sujet de mythes, soit l’objet d’adoration ou l’expression de la frayeur humaine.

A ce titre, dit-il, au-delà de sa dimension continentale, le Congrès vient encourager des initiatives sous-régionales ou nationales dans le domaine de l’ornithologie et renforcer le niveau d’engagement des parties prenantes dans la conservation de la biodiversité.

Ainsi, c’est avec un immense plaisir que je procède au lancement de ce Congrès dont le thème est : «Changements globaux: Menaces et opportunités pour les oiseaux en Afrique»

Des milliers d’oiseaux migrent chaque année entre l’Afrique et l’Europe. L’effort de sauvegarde de leurs habitats que sont les zones humides, les milieux arides et les forêts est l’affaire de tous les pays qui partagent ces ressources. C’est ainsi que le Sénégal, grâce à la clairvoyance de M. le Président de la République, exhorte l’ensemble des parties à prendre en compte cet important aspect dans leurs efforts de conservation de tous les jours.

Les difficultés liées aux défis majeurs enregistrés ces dernières années recommandent des mesures d’urgence pour mieux gérer les ressources bien fragiles et très exposées au bénéfice des hommes et de la nature. Au rang de ces mesures, figure l’utilisation des terres qui doit être une politique stratégique de développement ; donc, de survie pour tous les êtres vivants.

Les résultats scientifiques qui seront partagés pendant le congrès vont permettre aux décideurs d’en tenir compte dans les programmes et projets de leurs divers départements.

Avant de terminer, il a remercié les partenaires qui ont permis la tenue de cette rencontre à savoir : l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas ;l’Ambassade du Royaune Uni ; la Fondation MAVA; le PRCM ; Wetlands International ; Birdlife International et la Fondation MAVA, le Waden Sea Flyway Initiative ; ABC ; la Convention d’Abidjan … tous engagés aux côtés des partenaires de la sous-région pour assurer une meilleure conservation de notre environnement en général et des oiseaux et de leurs habitats en particulier. Le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEED), par ma voix, vous témoigne toute sa reconnaissance pour votre soutien constant dans la conservation des ces habitats fragiles, gage de succès de la conservation de la biodiversité dont les oiseaux.

Il est inutile de mentionner l’importance des enjeux de ce congrès, quand on sait qu’il va permettre de soutenir les activités déjà entreprises par une parfaite organisation qui constitue, par la même occasion, un défi majeur car, ce sera la première fois que cette importante rencontre se tient dans un pays francophone de l’Afrique de l’Ouest. La présence et la diversité des acteurs démontrent l’intérêt que vous accordez à cet événement majeur

Les différents thèmes choisis, les symposiums ainsi que les formations pré-et post congrès contribueront, sans nul doute, à la réalisation des objectifs non seulement du Gouvernement Sénégalais, mais aussi des conventions internationales que sont la CMS, l’AEWA et la CBD entre autres.


DakarFlash3



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 22:18 Les menaces de Macky Sall aux voleurs de bétail