Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Erdogan rencontre l'opposition au lendemain d'une manifestation


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 25 Juillet 2016 || 13 Partages

Au moment où démarrait dimanche une manifestation à l'appel du principal parti d'opposition, l'ONG Amnesty International affirmait avoir réuni des "preuves crédibles" attestant de tortures, et même de viols, de personnes détenues en Turquie après la tentative de coup raté. 

C'est le Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate et laïc) qui avait appelé à ce rassemblement. S'y était rallié le parti islamo-conservateur de Recep Tayyip Erdogan (AKP), dont les partisans descendent par dizaines de milliers dans les rues chaque soir. Mais place Taksim, à Istanbul, dominaient bien les portraits de Mustafa Kemal Atatürk, père de la République et figure tutélaire des militants du CHP. 

"Nous défendons la République et la démocratie", "Non au coup d'Etat, oui à la démocratie", proclamaient des pancartes. Car au-delà du rejet des putschistes, de nombreux Turcs ont exprimé dimanche leur inquiétude après l'instauration de l'état d'urgence, ainsi que leur opposition à M. Erdogan. 

Lundi, le président et son Premier ministre Binali Yildirim doivent d'ailleurs rencontrer Kemal Kiliçdaroglu, chef du CHP, et Devlet Bahceli, chef du Parti de l'action nationaliste (MHP), pour discuter de la tentative de coup d'Etat et de ses conséquences.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :