Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Escroquerie au voyage : Le Camerounais s’enfuit avec 6,5 millions et écope d'une année de prison ferme


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 23 Avril 2016 || 50 Partages

Escroquerie au voyage : Le Camerounais s’enfuit avec 6,5 millions et écope d'une année de prison ferme
Régina Pierre Rolland est un ressortissant camerounais qui n’a rien trouvé de mieux à faire depuis son arrivée au Sénégal que d’escroquer les paisibles citoyens de ce pays. Se présentant comme un homme d’affaires auprès d’Ibrahima Diallo, il lui montra des passeports diplomatiques ainsi que des passeports ordinaires avec des visas. Celui-ci, gérant d’un fastfood a fini par mordre l’hameçon et s’en ouvrit à son patron et ami, Al Khassoum Bâ, lui aussi intéressé par un voyage en Europe. Une somme de 6,5 millions sera versée à Régina Pierre Rolland. Malheureusement pour eux, depuis le versement de l’argent, le Camerounais reste injoignable. Il a fallu qu’ils soient aidés par un coup du sort pour le retrouver. «Un jour que j’étais dans une de mes boutiques près de la Résidence Mamoune quand j’aperçois un homme tenu par le collet et entraîné de force par de solides
gaillards. En le regardant de près, je m’aperçois qu’il s’agit bien de Régina Pierre Rolland. Lorsque je me suis approché pour m’enquérir de la situation, les gens m’ont expliqué qu’il a tenté d’escroquer deux personnes qui lui auraient versé la somme de 500 mille francs
chacun pour l’achat d’un liquide utilisé dans la multiplication des billets de banque. Ils m’ont aussi expliqué qu’ils allaient directement l’amener au niveau de la Gendarmerie de la Foire. Je les ai aussitôt devancé là-bas pour porter plainte» a-t-il indiqué à la barre. Le Camerounais niera les faits avant, sous la pression des questions du parquet, de se rétracter pour reconnaître avoir reçu la somme de deux millions avant d’exprimer la présence d’une tierce personne comme étant le patron. L’avocat de la partie civile a soutenu que le prévenu est un escroc qui manque de bonne foi. Quant au procureur, il a souligné la constance des faits que le prévenu tente de justifier maladroitement.
Il requerra un an d’emprisonnement ferme. Il sera suivi par le tribunal qui condamnera le prévenu à un an ferme et 7 millions de francs à verser à la partie civile en guise de dommages et intérêts.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:31 Revue De Presse du 08 Décembre 2016 - Zik fm