Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Etats-Unis : 15 ans de prison ferme pour l’assassin du sénégalais Pape Thiam


Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 8 Septembre 2016 || 7425 Partages

La sentence est tombée. Hier, mercredi 7 septembre, lors d’une audience tenue au Palais de justice de Louisville Kentucky, la juge Mary M. Shaw, a prononcé une peine de 15 ans ferme contre Quinton Lamont Lewis, un des assassins du sénégalais Pape Thiam.    

 

Le procès des jeunes noirs américains, accusés d’avoir assassiné Pape Thiam, un taximan sénégalais, a vécu. Quinton Lewis, accompagné par sa conseillère et avocate, a plaidé coupable devant la barre et a reconnu faire partie du gang qui a assassiné le jeune taximan sénégalais Pape Thiam (31 ans) à Newburg Road Louisville dans l’Etat de Kentucky.

 

Le détenu a, en outre, raconté le déroulement de l’attaque qu’ils ont mené dans la nuit du 14 novembre 2014 et ayant entrainé la mort de Pape Mor Thiam.

Tout est parti d’une annonce que notre compatriote Pape Thiam a mise sur un site spécialisé de vente de matériel dénommé “Craigslist”. Sur la dite annonce, le Sénégalais évoquait la mise en vente de deux téléphones portables de marque “Iphone 6” et “Iphone 6 Plus”. Ayant bien muri leur plan, ils ont appelé Pape Thiam sur son téléphone portable afin qu’il les rejoigne a Newburg pour finaliser la vente. Ce qu’il fît sans se poser de question. Arrivé sur les lieux, à bord de son taxi, la bande a tenté de lui soustraire le matériel par la force. Pape Thiam, étant conscient du danger qui le guettait, a tenté de prendre la fuite. C’est à partir de ce moment que le jeune Barry Morris a ouvert le feu sur la portière avant gauche de son véhicule. L’une des trois balles tirées a transpercé la portière et l’a atteint sur le coté gauche.

 

Quinton Lamont Lewis a été reconnu coupable de trois chefs d’inculpation : Facilitation de meurtre, vol et falsification de preuves matérielles. A chacun des chefs d’inculpation, il a pris 5 ans. Ce qui lui fera un total de 15 années de prison ferme. 

La juge lui a, par ailleurs, demandé de se présenter le 10 octobre prochain au tribunal pour faire le même témoignage devant les deux autres co-accusés, Anu White et le présumé tireur Barry Morris. Lesquels devront encore patienter pour connaitre leur sort.

 

Le quatrième homme du groupe, Larico Lovings, , a été mis en liberté surveillée pour une durée de 5 ans, durant lesquels il n’aura le droit de commettre aucune infraction.


DakarFlash3




1.Posté par jules le 08/09/2016 11:35
Oh justice bien faite.

2.Posté par Ngagne sow le 08/09/2016 22:02
Puis kon est arrivée la hamdoulilah ces jeunes merite la peine de mort total rip pape thiam🙏🏼

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >