Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Etats Unis : Terribles révélations sur El Hadji Seydou Diop ou le tueur de Raleigh


El Hadji Seydou Diop, ce ressortissant sénégalais qui a défrayé la chronique à Raleigh (Etats-Unis) n’a peut être pas tué volontairement sa fille de deux ans après avoir assassiné son épouse Aminata Dramé. C’est ce que suggère un rapport d’autopsie rendu public, hier.

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 16 Juillet 2016 || 4026 Partages

L’affaire avait défrayé la chronique au Sénégal d’où sont originaires les principaux acteurs de ce drame familial. En avril dernier, El Hadji Seydou Diop, l’ancien manager du groupe de rap Daara J, avait été accusé du meurtre de sa femme Aminata Dramé et de sa fille Fatim Diop tout juste âgée de deux ans. 
Selon la police, El Hadji Diop avait étranglé ses deux victimes avant de tenter de se donner la mort. L’autopsie réalisée par les médecins légistes sur les corps des deux victimes vient contredire cette thèse. 
Selon les informations de Libération, le rapport rendu public cette semaine renseigne que Fatim Diop est morte étouffée. Mais pas parce que son père l’aurait étranglé. En fait, la jeune victime est morte dans des conditions atroces. 
«D’abord, El Hadji Diop a commencé à étrangler Aminata Dramé. Cette dernière essayait avec ces dernières forces de se sauver. Ils ont fini par tomber sur le bébé mais El Hadji Diop n’a pas lâché prise», rapporte une source proche des victimes qui affirme : «Lorsque Aminata Dramé est morte, sa fillette respirait encore. Si El Hadji Diop avait appelé les secours, elle aurait pu être sauvé mais il a préféré la regarder mourir.» 
Pour rappel, après son acte, El Hadji Diop avait posté les cadavres de sa femme et de sa fillette sur Facebook. C’est une de ses nièces basée à Dakar qui a vu les photos avant de sonner l’alerte. Les policiers ont sauvé de justesse El Hadji Diop puisque le meurtrier présumé avait avalé des produits toxiques pour se donner la mort.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 13:32 La déclaration de Yaya Jammeh en Français (vidéo)