Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Etats-Unis : la mort d’un Afro-américain, abattu par la police lors d’un contrôle routier, filmée par sa compagne


Philando Castile est mort à Saint Paul, dans le Minnesota. Sa compagne, présente dans le véhicule au moment du drame, a filmé les minutes qui sont suivi les tirs.

Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 8 Juillet 2016 || 1581 Partages

Philando Castile avait 32 ans. Cet Afro-américain est mort, abattu par la police, après un contrôle routier apparemment banal, à Saint Paul (Minnesota, Etats-Unis), mercredi 6 juillet. Présente dans le véhicule au moment du drame, sa compagne a filmé les minutes qui ont suivi les tirs, raconte le Star Tribune (en anglais). La vidéo a été diffusée sur Facebook.

Voir l'image sur Twitter

Dans la vidéo, Philando Castile est installé sur le siège passager, son tee-shirt maculé de sang. « S’il vous plaît, ne me dites pas que mon petit ami est mort », implore la jeune femme à ses côtés. Tout en gardant son arme braquée sur lui, le policier ordonne à la conductrice de ne pas bouger.

« Il a voulu prendre son portefeuille et l’officier lui a tiré dessus »

« Nous avons été arrêté pour un feu arrière cassé, explique-t-elle. Ils ont tué mon petit ami. Il a un permis de port d’arme. Il essayait de sortir son portefeuille et ses papiers de sa poche et il a dit à l’agent qu’il avait une arme à feu. Il a voulu prendre son portefeuille et l’officier lui a tiré dessus. »

« Je lui ai dit de ne pas l’attraper », hurle l’agent à le policier à l’extérieur du véhicule. « Vous lui avez dit de sortir ses papiers, son permis de conduire,répond la jeune femme. Ne me dites pas qu’il est mort. » La conductrice est ensuite extraite du véhicule et interpellée. Sur les images, l’un des officiers présents sur place tient une enfant dans ses bras, visiblement sa fille, âgée de 4 ans, explique le Star Tribune.

 

Une enquête fédérale en cours dans une autre affaire

La police locale a confirmé dans un bref communiqué qu’un officier avait abattu un homme aux alentours de 21 heures. « Un pistolet a été retrouvé sur place », expliquent les autorités. « Ils ont tué mon fils, a dénoncé la mère de Philando Castile, Valerie. Ils ont pris la vie d’un homme bon, d’un homme travailleur. » Le jeune homme, qui travaillait dans la cantine d’une école, n’était connu que pour de petits délits, précise le Star Tribune.

Sa mort intervient après le décès, le même jour, d’Alton Sterling, un vendeur ambulant noir, abattu après avoir été maintenu au sol par des policiers à Bâton-Rouge (Louisiane). Une enquête fédérale a été ouverte pour faire la lumière sur cette affaire, qui ravive le débat sur les abus policiers contre les Afro-américains outre-Atlantique.


 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >