Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Exclusif-Divorce de Birima Mangara: Les enquêteurs sur la piste des commanditaires des lourdes accusations d’adultère


L’histoire des accusations d’adultère portées contre Mme Ndèye Maty Fall Mangara, par le journaliste Mamadou Ndiaye de Dakarposte, est en train de connaître une tournure judiciaire. Entendus par les policiers, des pieds nickelés du chantage se sont mis à table. Et des têtes vont tomber dans les jours à venir.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 30 Mai 2017 || 8977 partages || 0 commentaires

 

Alors que le procès en diffamation qui oppose le journaliste au couple Mangara a du mal à se tenir, suite aux multiples renvois, c’est les délits d’association de malfaiteurs, de chantage, de tentative d’extorsion de fonds entre autres délits qui risquent de précipiter la chute de la présumée bande de malfaiteurs entendue, depuis quelques jours, par les éléments de la Division des Investigations Criminelles.

Leur défilé devant les enquêteurs de la cybercriminelle ferait suite à une plainte déposée, selon nos sources qui ont aperçu les incessants va et vient de Mamadou Ndiaye et compagnie à la cité police de Dakar, par Adja Ndèye Maty Fall Mangara.

 

De sources proches des milieux noctambules dakarois, il se raconte que ce sont des présumées captures d’écran de photos privées attribuées à Mme Mangara qui auraient été trouvées par devers un individu qui tentait de faire chanter l’épouse du ministre du budget, Birima Mangara.

«Comme elle est consciente que c’est la suite logique de la grosse cabale qui a été organisée à son encontre, pour la salir, et qu’elle est décidée à montrer au monde entier qu’elle est très loin des graves accusations portées à son encontre, elle a déposé une plainte régulière auprès de la DIC.» A déclaré une source proche dossier.

En plus de Mamadou Ndiaye de Dakarposte, de nombreuses personnes auraient été auditionnées par les enquêteurs de la DIC qui croient tenir de grands malfaiteurs adeptes du photo et vidéo-montage et experts dans le chantage et l’extorsion de fonds.

Comme Adja Maty Fall Mangara dont le nom a été entaché suite aux graves accusations portées à son encontre par le journaliste de DakarPoste, de nombreuses personnalités privées comme publiques dont des journalistes de renom seraient – ou ont été- dans le viseur des maitres-chanteurs.

Avec cette tournure qu’a prise ce qui était, jusque-là, présentée comme «une révélation journalistique résultat de longues investigations» (SIC), des sources au fait du dossier parient que de grosses prises vont être effectuées par la police dans les heures qui suivent.

A en croire des proches de Mamadou Ndiaye, lui comme ses présumés complices ont refusé de tomber tout seuls. Ils auraient, donc, livrés les noms de leurs présumés commanditaires. Une affaire sensible qui fera date et donnera ses lettres de noblesse à l’expertise de la police judiciaire sénégalaise. Cette police qui veut se mettre à l’air du temps avec la naissance de la nouvelle brigade de la cybercriminalité, installée au cœur de la DIC.

La Tribune.


Dakarflash6



Nouveau commentaire :