Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Exclusif : Khalifa Sall va être confronté avec le DAF Mbaye Touré, l’agent comptable Yaya Bodian et les receveurs percepteurs Ibrahima Touré et Mamadou Oumar Bocoum


En lieu et place d’un dépôt d’une demande de mise en liberté provisoire, Khalifa Sall, le maire de Dakar a vu le juge d’instruction en charge du dossier Samba Sall le convoquer pour jeudi prochain dans le cadre d’une confrontation directe et sérieuse avec avec le DAF Mbaye Touré, l’agent comptable Yaya Bodian, et les receveurs percepteurs Ibrahima Touré et Mamadou Oumar Bocoum, afin de boucler le dossier et le transmettre au tribunal pour jugement.

Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 20 Mars 2017 || 444 partages || 0 commentaires

Exclusif : Khalifa Sall va être confronté avec le DAF Mbaye Touré, l’agent comptable Yaya Bodian et les receveurs percepteurs Ibrahima Touré et Mamadou Oumar Bocoum
« Aujourd’hui lundi, la défense avait prévu une demande de mise en liberté provisoire, mais ce matin le juge d’instruction Samba Sall a convoqué de nouveau Khalifa Sall,  le jeudi 23 avec Mbaye Touré, le Directeur administratif et financier de la mairie de Dakar, Yaya Bodian, agent comptable, Ibrahima Touré et Mamadou Oumar Bocoum, les deux receveurs percepteurs municipaux qui sont des inculpés en liberté. Ils veulent donc faire une confrontation sérieuse et l’enquête sera bouclée. Khalifa Sall devrait être incessamment devant le juge et on s’est préparé en conséquence pour faire face à ce cas de figure », a révélé en exclusivité Cheikh Khoureychi Bâ à Leral.net. 
  
Les affaires commencent à s’emballer dans le cadre de cet imbroglio juridique de la caisse d 'avance de la mairie de Dakar. 
  
Rappelons que le maire de Dakar est accusé de détournement de deniers publics et d'association de malfaiteurs. Khalifa Sall a ainsi été écroué avec six de ses collaborateurs. 
  
Un rapport d’audit de l’Inspection générale d’État (IGE) récemment transmis à la justice avait mis en cause la probité des factures présentées pour justifier a posteriori l’affectation de ces sommes. 
  
Le maire de Dakar n’a pas encore pu dissiper les accusations qui pèsent sur l’utilisation, entre 2011 et 2015, de la « caisse d’avance » pour une enveloppe mensuelle de 30 millions de F CFA que le maire avait destinée pour des œuvres sociales. 

Dakarflash6



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 25 Mai 2017 - 19:27 Le ramadan commencera samedi en France

Jeudi 25 Mai 2017 - 18:57 Vidéo - Le k.o du siécle