Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Exploitation Or de Sabodala : «Abdoul Mbaye est actionnaire» (Mame Mbaye Niang)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 28 Septembre 2016 || 34 Partages

L'heure est aux déballages et les accusations fusent de partout. Or, pétrole, gaz, les tenants du pouvoir actuel, pour leur défense, accusent leurs prédécesseurs de l’ancien régime ou encore leurs désormais ex-collaborateurs comme Abdoul Mbaye, premier Premier ministre de l’ère Macky Sall, qui serait actionnaire dans une société minière qui exploite l’or sénégalais, selon Mame Mbaye Niang. 

Il faut dire que malgré la publication du décret datant du 19 juin 2012 et mettant en cause le président Macky Sall et son frère Aliou Sall dans l’affaire Pétro-tim, le ministre de la Jeunesse, Mame Mbaye Niang nie en bloc et accuse le précédent régime Wade. Des accusations qui visent également l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, actionnaire dans une société d’exploitation de l’or sénégalais, selon le ministre de la Jeunesse toujours. 

«Nous ne sommes pas concernés. Nous n’avons que ce qui a été transmis par Abdoulaye Wade dans l’ordre normal des choses, après la passation de service. Les autres discussions en coulisses, nous ne sommes pas informés et donc nous ne pouvons en être comptables. Mais la première personne à parler de Petro-Tim, c’est Abdoulaye Wade. Cela a étonné beaucoup de gens que ce soit lui qui en ait parlé. Et je rappelle que l’entre-deux tours, Aliou Sall était au Sénégal pour rejoindre un poste d’affectation que Karim Wade lui avait préparé en Turquie», défend Mame Mbaye Niang, dans un entretien au quotidien EnQuête. 

Du pétrole, le ministre, sans transition, passe à l’exploitation de l’or et indexe son ex-collègue, Abdou Mbaye, alors chef du gouvernement. L'ex-banquier serait, à l’en croire, actionnaire dans la société qui exploite l’or dans le Sud-est du pays. «Personnellement, j’ai pris en main un dossier de sécurité nationale avec 53 personnes, dont des services de sécurité qui étaient présents. On a fait un exposé pour demander la fermeture de deux pistes au Sénégal, celles de Sabodola et d’Abéné. On n’a jamais eu un retour parce que tout simplement Abdoul Mbaye a des actions dans la société minière qui exploite l’or. Ce qu’on demandait, c’est de fermer la piste de Sabodola et de la ramener vers Kédougou pour que l’armée, l’aviation civile, la douane, les services des impôts et des domaines puissent avoir une visibilité sur l’or qui sortait du territoire national», confie l’expert en sécurité aérienne, dans les colonnes du journal. 

«Ce que je dis là, j’ai des collègues qui peuvent l’attester, poursuit-il. Il y avait les ministres dont ceux de l’Intérieur, du Budget, les services de sécurité, dont l’Armée. Abdoul Mbaye a soustrait ces recommandations-là du rapport et c’est après qu’on a compris qu’il a des intérêts à Sabodola et dans l’extraction de l’or. Donc Abdoul Mbaye parle d’actionnaire du pétrole, alors que lui est un actionnaire qui est en train de dépouiller le peuple sénégalais de son or. Abdoul Mbaye n’a pas de leçon de morale à nous donner», martèle-t-il. 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :