Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



FIDAK 2015 : Au moins 500 personnes attendues aux séances de dépistage du diabète


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 16 Décembre 2015 || 16 Partages

Le service médical du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES) qui a démarré ce matin une campagne de dépistage gratuit du diabète et du cholestérol prévoit de recevoir au moins 500 personnes, a indiqué, son responsable, le docteur El hadj Malick Seck.

Ces séances de dépistage du diabète et du cholestérol devraient se poursuivre jusqu’à vendredi sur le site du CICES qui abrite la 24-e édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK).

"On a prévu de sensibiliser et de faire des tests gratuits du diabète et du cholestérol à un minimum de 500 personnes durant ces trois jours", a soutenu Dr El Hadj Malick Seck.
 
L’organisation de ces journées a été "décidée par la direction générale du CICES en rapport avec le laboratoire Ajanta Pharma", a précisé Dr Seck.

"Nous avons voulu faire ces trois journées de consultations gratuites du diabète et du cholestérol dans la mesure où on s’est rendu compte que ce sont des pathologies qui sont très fréquentes dans ce pays et plusieurs personnes ignorent qu’elles souffrent de diabète ou d’hyper cholestérol", a-t-il expliqué. 

Selon lui, "on ne va pas s’arrêter à ces tests-là. Pour ceux qui ont des taux élevés de cholestérol, de sucre ou de graisse, on va faire des séances de sensibilisation. On va essayer de les orienter vers les structures les plus proches de leurs différents lieux d’habitation".
 
Le Dr Seck a ajouté "qu’un tiers de la population de la région de Dakar a tendance à faire du diabète". "Et si on sait que le diabète entraîne d’autres graves maladies, on se dit qu’il ne faut pas cesser d’en parler", a-t-il relevé. 

"Cette Foire est un lieu d’échanges et de brassage. Les gens viennent de partout, et c’est l’occasion rêvée pour nous praticiens d’organiser ces journées de dépistage pour sensibiliser le maximum de personnes", a confié le Dr Seck.
 
Au premier jour des séances de dépistage, mercredi, "une personne sur trois consultées vient d’un pays étranger".

"On va juste leur donner des conseils, leur dire d’aller voir leur médecin, pour un suivi médical, une fois rentrés chez eux", a dit le Dr Seck.
APS

Dakarflash2



Nouveau commentaire :