Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


[FLASH HEBDO]: La Gambie et l’afro- pessimisme africain ! (Par Me Bocar Arfang Ndao)


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 10 Décembre 2016 || 1297 partages || 0 commentaires

[FLASH HEBDO]: La Gambie et l’afro- pessimisme africain ! (Par Me Bocar Arfang Ndao)
Les dernières élections en Gambie, marquées par une alternance pacifique ne semblent pas avoir séduit comme on aurait pu s’y attendre, ou plutôt comme on aurait cru ne pas devoir s’y (alternance) attendre.
Cela nous donne un sentiment doux-amer et c’est le moins qu’on puisse dire. En effet nous n’avons pas constaté un afflux de félicitations sinon qu’elles soient timorées à l’endroit de ce peuple et de son nouvel élu préférant rester dans une émotion teintée de crainte.
Et pourtant on peut dire qu’en matière d’alternance pacifique, elle est l’une des plus remarquables de ces dernières décennies. Il semblerait que l’opinion dominante ait consacré des frontières à l’idée de la volonté populaire, de maturité politique, de détermination et peut- être de démocratie aux grandes nations, pour dire que ces réalités, si elles ne sonnent pas blanches devraient être encadrées par les blancs.
Nous préférons donc croire que ce n’est pas vrai, que ce peuple n’a pas réussi ou que cela pourrait ne pas durer. Et pourtant, si c’était dans d’autres territoires, nous nous serions empressés d’envoyer des messages de félicitations, fait des émissions en boucle à la gloire du peuple afin de renforcer ce qui, jugé comme un exploit, est peut-être la simple manifestation de la volonté du peuple souverain.
 Ce serait le moment d’aider les gambiens à se projeter et de discuter du renouveau de la Gambie, car c’est tout le sens d’une alternance. Il s’agirait d’envisager  de nouvelles perspectives et  de nouveaux partenariats. Que les experts se prononcent sur ces perspectives quoique moindres en termes de géopolitique, mais ce serait autant de suggestions à l’attention du président nouvellement élu.
Malheureusement c’est plutôt l’occasion pour les experts aux analyses sombres de sortir des mises en garde et de souligner en gros titre « La première erreur du Président »au lieu de magnifier la première grande victoire du peuple. En réalité, nous ne semblons pas y croire ! Cette fois l’afro-pessimisme est réellement africain une manière de redire que le bourreau est noir !
Si nous ne croyons pays en la Gambie et à la nouvelle citoyenneté africaine qui va y croire ?
Barrow n’est pas Trump c’est sûr, mais s’y l’Afrique s’y mêle et positivement, il peut réaliser des choses. Il n’est pas au demeurant impertinent, pour cette démocratie gambienne à laquelle nous nous faisons un devoir de croire, d’éviter le syndrome de la CREI qui n’a pas fait tant de bien à son grand frère.
Une façon de voir que Vision Responsable voulait partager pour preuve de la nouvelle citoyenneté africaine.
La rédaction de Dakarflash

DakarFlash1



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >