Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


[FLASH HEBDO] Marianne quand tu nous tiens... (Par Me Bocar Arfang Ndao)


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 24 Décembre 2016 || 317 partages || 0 commentaires

[FLASH HEBDO] Marianne quand tu nous tiens... (Par Me Bocar Arfang Ndao)
Les accords signés par l’Etat du Sénégal avec la France (TER, Enseignement supérieur, Environnement Energie..) impulseront sans nulle doute le taux de croissance. Nous ferons ainsi bonne figure aux yeux de l’hexagone. Mais c’est assurément un paradoxe lorsqu’il est de coutume de publier des photos de leaders entrant ou sortant de cases de paysans à Koumpentoum ou d’autres villages perdus du Sénégal comme symbole de la prise en charge de la population sénégalaise et qu’au même moment on entame jusqu’à leur descendance leur avenir.
La France semble recevoir aujourd’hui sous une forme protocolaire simplifiée ce que jadis elle venait chercher avec des stratégies et une politique de civilisation (colonisation).Mais si l’une des pratique a cessé, l’autre devrait cesser .C’est ce qu’on appelle le parallélisme des formes. Ce n’est pas ici l’occasion de faire une guerre des chiffres mais juste de donner le point de vue d’une jeunesse qui n’est pas prête à perpétuer les rapports avec la France tels qu’ils étaient avec nos grands-pères et qu’ils ont avec nos de nos pères en ce sens que le Sénégal ne peut pas sauver la France et lui dire merci.

Ainsi avons-nous des raisons, pour le dangereux précèdent que cela crée ou qu’il perpétue, de ne pas aimer entre autres : - Que la première personnalité du Sénégal ne soit pas accueillie par une personnalité de même rang pour une visite d’Etat. Les raisons immédiates ou éloignées nous importent peu. - Que la première personnalité du pays puisse porter la casquette d’une entreprise industrielle (donc nécessairement publicitaire) étrangère quelqu’un soit le motif, car le parallélisme des formes ne serait jamais respectée ; - Une célébration populaire d’une commande et non de la livraison le caractère « Express » s’attachant au train et non à l’idée du train. - Que le francs CFA soit promue alors que les discussions sont engagées à l’échelle communautaire pour une forte économie sous régionale voir régionale impactée nécessairement par la monnaie. - Qu’autant d’accords soient pris avec une personne qui a volontairement renoncé à orienter l’avenir de la France.

Au demeurant les accords portant sur le bassin sédimentaire de l’offshore profond alors que la recherche en on shore (terreplein) et en shollow offshore (peu profond) n’a jamais semblée intéresser la France jusqu’à la découverte du pétrole pourrait nous laisser perplexe. En effet la recherche du pétrole en eau profonde est extrêmement couteuse .Pourquoi venir quand on doit dépenser plus sinon qu’on est sûr de gagner et de gagner plus. La logique est basique et primaire. Ce que nous ne pouvons pas comprendre cependant, c’est pourquoi c’est à nous de dire merci. La jeunesse qui se forme aujourd’hui voit son avenir et ses débouchées hypothéqués à chaque fois qu’une concession de 25 ans est consacrée. C’est juste le temps d’une carrière (25ans) et un moyen de travailler pour l’autre quel que soit les raisons profondes qu’on y donne. Marianne quand tu nous tiens, laisse nous au moins un espoir pour nos enfants. Une façon de voir parmi d’autres que Vision Responsable du Sénégal voulait partager.

Dakarflash4



Nouveau commentaire :