Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



[FLASH HEBDO] : Tout n’est pas rose dans le referendum ! (Par Me Bocar Arfang Ndao)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 16 Mars 2016 || 625 Partages

La campagne électorale, encore faut- il douter de la pertinence de la forme dans laquelle elle est menée tire à sa fin, mais les problèmes restent entier même, qu’elles n’ont pas été bien posées. Une situation qui s’explique certainement par le fait que nous ne cherchons pas à résoudre les mêmes problèmes, les vrais qui sont ceux du peuple. Un système dans lequel chacun se prend pour le peuple, parent pauvre... Mais à vrai dire, qui ne dit rien consent ! Pourtant tout n’est pas rose dans le referendum. Ce que nous oublions c’est que la constitution ne sert pas de support au gouvernement immédiat des comportements. Par exemple on n’arrête pas un chauffeur pour lui dire qu’il a violé la constitution sur la route. La constitution ne fait que poser un cadre qui sera élaboré plus tard à travers les lois organiques ou ordinaires. Cependant une chose qu’on peut dire sans se tromper c’est que nous ne maitrisons pas le parlement. Nous, pour parler du peuple souverain. Alors entre autres, il est légitime de se demander sur le point du « chef de l’opposition », qui va le choisir ? Sur quelles bases ? Sera-t-il le deuxième aux élections présidentielles ou le plus représentatif à l’assemblée ? Comment cumuler les élections de listes c’est-à-dire législatives, et uninominales telle que l’élection présidentielle pour déterminer un leader ? Les partis de l’opposition peuvent-ils accepter un chef sachant en réalité qu’il n’y a pas de chef dans un groupe de perdants !serait-ce par ailleurs un moyen de réduire l’opposition à une seule personne qui serait le chef ? « L’augmentation des moyens de contrôle du parlement sur l’action du gouvernement » n’a de sens que si le parti au pouvoir n’a pas la majorité à l’assemblée. Un contrôle sans sanction ne vaut rien et des membres de la même famille ne se sanctionnent généralement pas. En réalité s’il y a une véritable opposition voulue par le peuple, c’est que l’assemble nationale sera représentative de celle-ci. Dans ce contexte, la sanction immédiate est la « cohabitation ». C’est la seule sanction que le droit prévoit dans l’esprit de la séparation des pouvoirs et de la vie politique des institutions. Sur « les nouveaux droits des citoyens » il faut dire que la liste n’est pas exclusive. Des nouveaux droits pourront y être intégrés dans le futur par analogie dans l’application de la loi, puisque en réalité il ne s’agira pas seulement des droits qui sont créés mais aussi des obstacles qui vont disparaitre pour non-conformité à la constitution et cela, non par voie d’action, mais par voie d’exception si le contentieux de la constitutionnalité est dévolu au conseil constitutionnel sur saisine directe des parties au contentieux au fond dès l’instance d’appel. C’est en référence à ce point que l‘intangibilité de la laïcité avait son sens .Pas besoin alors d’épiloguer sur un point abandonné. Dire que l’homosexualité n’est pas convoquée dans la lettre dans la lettre du texte référendaire, n’est pas nécessairement pertinent car il ne s’agit pas d’un droit consacré. Le droit qu’on oublie et qui est naturellement nouveau, c’est le droit au mariage pour tous. Réfléchissons !!!! Le peuple sénégalais mérite plus d’attention et les grands combats sont les combats pour l’avenir. Ce n’est pas une question de personnes ou de « wah wahet »car aucun leader ne peut résumer à lui seule le vécu d’un peuple. Il ne faudrait pas nous faire envisager voir changer notre avenir sans nous donner les raisons de fond, pas plus qu’il ne faille nous appeler à refuser sans passer par une analyse de fond. La vie du peuple c’est plus qu’une affaire de caravanes. Le OUI ou le NON doivent être choisis en toute responsabilité individuelle .C’était dans l’histoire des peuples civilisés le sens du referendum. Une manière de voir parmi d’autres que nous voulions partager afin que nul n’en ignore.

Dakarflash2




1.Posté par sonia le 16/03/2016 22:13
nous sommes une équipe de 3 jeunes filles très sensuelles et pleines de feeling
nous vous proposons des séances de massage discret , sensuel et inoubliable.
seules dans notre cabinet de massage, nous vous faisons voyagés au paradis du plaisir
1-BIJOU notre drianke 24 ans
2-SONIA 20 ans metisse cap- verdienne
3-KIA belle et sexy taille fine19 ans
eh wi, vous avez l’embarras du choix, des filles de jeunes et belles et surtout professionnelles.
satisfaction assurée ou rembourser
tel: 77 181 19 99 / 77 561 52 04
ou visitez notre site web : http://www.badzcool.wix.com/maindubonheur

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 07:38 Yahya Jammeh fait fermer les frontières