Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Face aux attaques médiatiques contre sa personne – Le Dg de Direct Info rompt le silence


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 19 Septembre 2015 || 2 Partages

Face aux attaques médiatiques contre sa personne – Le Dg de Direct Info rompt le silence

Direct-Info et son Directeur général font l’objet d’attaques médiatiques malintentionnées et sans fondement selon un communiqué parvenu ce samedi à IGFM.

D’après le communiqué, « M. Massaër Dia responsable du syndicat Synpics de Direct-Info a pour mission de déstabiliser et de discréditer notre quotidien. Il est de connivence avec des gens qui en veulent directement au Directeur de la Communication de Amar Holding qui a servi de bouclier au PDG Cheikh Amar en dégageant en touche tous ces maîtres chanteurs qui rôdaient autour de l’homme d’affaire grâce à son outil de valeur qu’est devenu Direct-Info. Nous tenons à préciser à Massaër Dia qui est en train de scier la branche sur laquelle il est assis, on ne mord pas la main qui te nourrit ».

Depuis un certain temps, notre quotidien fait partie du top cinq avec des articles d’investigations qui dérangent. Ce qui, sans doute fait naître de la jalousie et de la haine dans certains milieux. Car, finis les « deals de presse » et les chantages que subissaient sans cesse l’homme d’affaire.

Direct-Info, debout dans ses bottes continuera d’informer juste et vrai pour le plaisir de nos lecteurs et l’intérêt national.

Toutes les allégations de dénigrement ne sont que la manifestation d’une haine viscérale qui ne dit pas son nom. Le personnel, armé d’une conscience professionnelle, a une préoccupation qui est celle de préserver son outil de travail qui n’a jamais atteint un tel niveau de succès.

« À ce jour, non seulement, M. Dia a perçu son salaire qu’il réclame et les frais de mise en route pour rejoindre son nouveau poste à Louga. C’est un homme de mauvaise foi » renseigne le communiqué.


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 22:18 Les menaces de Macky Sall aux voleurs de bétail