Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Fadel Barro : «Cela ne ressemble pas à un dialogue...»


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 10 Juin 2016 || 43 Partages

Fadel Barro : «Cela ne ressemble pas à un dialogue...»
Invité de l’émission « Sortie » qui sera diffusée dimanche prochain sur Walf Tv, Fadel BARRO a abordé des questions d’actualité qui agitent le quotidien des Sénégalais. Sans détours, le coordonnateur du mouvement « Y en a marre» s’est exprimé sur le dialogue national, l’éventuelle libération de Karim Wade, ses relations avec son ancien patron Abdoulatif Coulibaly etc.
 
Fadel BARRO ne digère toujours pas le zapping dont son mouvement a été victime lors du dialogue dit national. pour l’activiste qui indique que cette façon de faire «venant de nos gouvernants, cela ne le surprend pas», croit dur comme fer  que ce sont les organisateurs qui ont jugé nécessaire de ne pas les inviter, Toutefois, Fadel BARRO précise : «si nous étions invités, nous n’allions pas répondre parce que, juge-t-il, lui et ses camarades ignoraient les vraies raisons de ce dialogue». Le coordonnateur de Y’en marre pense qu’il s’agit plutôt d’une ruse. «Cela ne ressemble pas à un dialogue ; mais un complot sur le dos des sénégalais» avance-t-il. Selon lui, cette rencontre ressemble à un meeting politique. Il pense que le vrai débat qui s’impose est celui portant sur l’éducation qui rencontre des problèmes qui secouent depuis longtemps l’école sénégalaise. 


S’agissant d’une éventuelle libération de Karim WADE, l’ancien journaliste trouve que le dialogue national ne doit pas être un prétexte pour le libérer. «Si l’emprisonnement de Karim était motivée par des raisons politiques, qu’on nous le dise. Mais, on ne doit pas prendre comme prétexte le dialogue pour expliquer son éventuelle libération », martèle-t-il. 
Sur ses relations avec Abdoulatif Coulibaly, Fadel BARRO affirme que l’ancien  a participé à sa formation: «j’ai travaillé avec Abdoulatif Coulibaly et il m’a appris des choses. Quand je voulais arrêter mes études, c’est lui qui m’avait octroyé une bourse qui m’avait permis de faire le master». En revanche, il précise qu’actuellement, leurs points de vue ne sont plus les mêmes. 

DakarFlash3




1.Posté par mousseul le 13/06/2016 04:33
Fadel Barro devrait se rapprocher de Jubanti Sénégal pour fonder une plate - forme de travail afin de moraliser la vie politique. Il y a trop de gaspillage et de gabégie dans le train de vie de l'Etat. Il ne s'agit de se cramponner dans une opposition systématique de rejet mais d'approuver aussi les aspects positifs d'une bonne gouvernance. Je rêve toujours de l'expérience des pays scandinaves où les deniers publics ne sont pas à la disposition des Gouvernants.

2.Posté par gassane le 15/06/2016 12:52
Au gnouf! !ligheendhi yebhatee activistes à 3 sous va!

Nouveau commentaire :