Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Financement du Plan Sénégal Emergent – Mahammad Boun Abdallah Dionne «drague» les sociétés d’assurances


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 9 Décembre 2015 || 16 Partages

Financement du Plan Sénégal Emergent – Mahammad Boun Abdallah Dionne «drague» les sociétés d’assurances

Pour booster la croissance économique et assurer le financement rapide du Plan Sénégal émergent (Pse), le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne est en train de «draguer» les sociétés d’assurance. Il veut une forte implication des assureurs dans les politiques de développement du Sénégal.

 

Le régime de Macky Sall cherche, par tous les moyens, à amasser au plus vite des fonds énormes pour assurer le financement du Plan Sénégal émergent (Pse). Il n’hésite pas à taper à toutes les portes pour flairer les niches d’argent. Le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, venu présider hier la première édition des Journées portes ouvertes de l’assurance de la Fédération sénégalaise des sociétés d’assurance (Fssa), a jeté son dévolu sur les sociétés d’assurance pour contribuer au financement du Pse. Aux assureurs, le Premier ministre leur a fait comprendre ceci : «Vous exercez un métier qui a une dimension économique et sociétale éminente. Ce qui justifie les fortes attentes du gouvernement pour une implication plus forte du secteur de l’assurance dans le financement du Pse», dit-il. Avant d’ajouter : «J’ai aussi le sentiment que les synergies entre le secteur bancaire et celui de l’assurance demeurent encore faiblement développées, alors qu’elles sont indispensables pour un financement adéquat des investissements publics et privés.»

  1. Dionne a exprimé l’intérêt que l’Etat porte sur le secteur de l’assurance pour ses multiples rôles dans le financement de l’économie, la gestion des risques et des activités de production. Le Premier ministre a la forte conviction que le Sénégal n’a pas encore suffisamment capitalisé dans le financement de l’économie, l’utilisation de tout le potentiel des actifs de placement des assurances, à savoir : les fonds obligataires, les actions, l’investissement dans l’immobilier. «Qu’il s’agisse de l’agriculture, de la santé et autres, les marges de progrès sont énormes. En 2014, la contribution de l’industrie des assurances à l’investissement national se situait à 10%. Ce chiffre pourrait être dépassé avec un accroissement et une meilleure diversification des placements», indique M. Dionne. Il a appelé le Patronat et les sociétés d’assurances à conclure avec l’Etat un pacte autour de l’emploi. Car, dit-il, «il y a une marge importante de progression du secteur de l’assurance qui pourrait se décliner en termes de richesses nouvelles et d’emplois».

Les exigences des assureurs au gouvernement

L’appel du pied du Premier ministre n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Car, selon Mor Adj, président de la Fssa, «le marché de l’assurance qui a vu, pour l’année 2014, son chiffre d’affaires passer au-dessus de la barre des 100 milliards de FCfa, montre qu’il y a des ressources qui peuvent aider au développement du Sénégal». Mais, Mor Adj et Cie ont, cependant, exigé du gouvernement l’instauration d’une obligation pour les entreprises d’externaliser la gestion de l’indemnité de fin de carrière sous forme d’Assurance vie. Ils attendent aussi du gouvernement l’obligation d’assurer l’ensemble des investissements du Pracas (Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise). Les assureurs escomptent la possibilité de porter le montant total de leurs placements de 234 milliards de FCfa à 500 milliards de FCfa dans un délai de trois ans, si ces mesures sont appliquées par le gouvernement. M. Adj a exprimé la volonté des assureurs du Sénégal à accompagner le Pse par la couverture des risques de grands projets qu’il comporte. Les assureurs sont conscients de leur rôle de protection des personnes et des biens, d’investisseurs institutionnels qu’ils comptent assumer pleinement aujourd’hui plus qu’hier.
L'obs


Dakarflash2




1.Posté par amina le 09/12/2015 21:29
Du nouveau!!! Du nouveau!!! Bess takk chez AMINA dans un endroit calme paradisiaque et surtout l’essentielle qui est la discretion avec de belles masseuses DIPLOMEES et PROFESSIONNELLES a votre disposition alors n’hesitez pas a nous appeler aux 00221 78 136 10 63

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 06:52 Ucad : Le Saes décrète trois jours de grève