Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



France: le doute demeure sur la mort d'Adama Traoré


Plus de dix jours après sa mort, les circonstances qui ont conduit au décès d'Adama Traoré restent toujours aussi floues et agitent les esprits. Cet homme de 24 ans était décédé à la suite de son interpellation à Beaumont-sur-Oise, ce qui avait entraîné plusieurs nuits d'échauffourées dans cette ville du nord de Paris. Deux autopsies ont été pratiquées sur sa dépouille sans pouvoir déterminer précisément ce qui l'a tué. Violences policières, comme le pense la famille, ou problème de santé ? Une nouvelle piste apparaît aujourd'hui

Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 30 Juillet 2016 || 276 Partages

 

Une chose semble en tout cas sûre : Adama Traoré n'est pas mort à la suite de coups reçus par les gendarmes lors de son interpellation. Les deux autopsies pratiquées vont dans ce sens : il n'y a pas de traces de violences sur sa dépouille  et le jeune homme est mort d'un syndrome asphyxique.

Mais, et c'est précisément là le problème, ce sont les seules choses sur lesquelles ces examens post-mortem s'accordent. A la question de savoir ce qui a provoqué cette asphyxie, la première autopsie répond : troubles cardiaques et infection généralisée, alors que la seconde ne mentionne rien de tout ça.

Du coup, aujourd'hui, les causes de son décès semblent manquer de cohérence et de clarté. Cependant, nos confrères de l'Obs ont pu se procurer des extraits du procès verbal contenant le témoignage des trois gendarmes qui ont arrêté Adama Traoré. Ces derniers y déclarent avoir employé la force strictement nécessaire pour le maîtriser, mais qu'Adama Traoré a pris « le poids de nos trois corps au moment de son interpellation ».

Se pose donc la question de savoir si cette asphyxie n'a pas été causée par une compression thoracique, une méthode parfois utilisée lors d'arrestation.

Les proches d'Adama Traoré avaient demandé une troisième autopsie, mais cette requête a été rejetée par la justice, vendredi 29 juillet.

La famille tiendra doit tenir ce samedi midi une conférence de presse à la gare du Nord à Paris. Elle participera ensuite à une marche jusqu'à la place de la République.

source: rfi.fr


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 18:06 Un avion s'écrase au Pakistan, aucun survivant