Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Fraude sur le ciment destiné à l’exploitation : Quatre milliards de F CFA perdus chaque année


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 28 Novembre 2016 || 23 partages || 0 commentaires

Fraude sur le ciment destiné à l’exploitation : Quatre milliards de F CFA perdus chaque année
L’Etat du Sénégal perd 4 milliards de F Cfa par an dans la distribution du ciment destiné à l’exportation. Selon les services de l'Etat, des distributeurs véreux, en collaboration avec certaines cimenteries et des éléments de la Douane, ont mis en place un système qui permet de verser dans le marché, des tonnes de sacs de ciment pourtant destinées à l’exportation. Une fraude savamment orchestrée et qui dure depuis des années, au nez et à la barbe du Trésor public.
 
Plusieurs milliards de FCfa dans le vent! Ou du moins dans les comptes de personnes qui n’en avaient pas le droit. C’est ce que dénonce l’Etat du Sénégal qui déclare  que : «des distributeurs véreux, en complicité avec certaines cimenteries mais aussi des agents de la Douane, déversent dans le marché domestique sénégalais des tonnes et des tonnes de ciment qui étaient pourtant destinées à l’exportation. Ce qui crée une perte énorme en Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) au niveau du Trésor public, mais aussi une concurrence déloyale». 
A en croire des sources proches du dossier, certains distributeurs qui ont été identifiés et qui sont au nombre de cinq (5), prennent de grosses quantités de ciment exonéré, destiné à des projets de l’Etat, pour les détourner et les vendre sur le marché domestique. Mieux, du ciment destiné à l’exportation en Gambie, en Mauritanie ou au Mali, estampillé «EXPORT», inonde aussi ce marché. 
  
«Un phénomène qui, au départ, était uniquement localisé dans la région de Diourbel, principalement à Touba, a fini par se propager au niveau national, touchant désormais les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Kolda et Tambacounda», ont informé les services de l’Etat.

DakarFlash3



Nouveau commentaire :