Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Fusillade à Cavalaire: le meurtrier présumé d'un policier municipal s'est suicidé


Après la fusillade mortelle qui a coûté la vie à un policier municipal de Cavalaire-sur-Mer, la police recherchait activement un homme présenté comme "irascible" et présentant un passé judiciaire lourd. Le suspect s'est tiré une balle dans la tête.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 8 Décembre 2015 || 73 Partages

La chasse à l'homme engagée mardi visant un "individu dangereux", au lendemain d'une fusillade à Cavalaire-sur-Mer, dans le Var, dans laquelle deux policiers avaient été blessés, dont l'un est mort ce mardi, a pris fin mardi soir.

Le procureur de Draguignan a annoncé vers 20 heures qu'Elie Verbasco "s'est tiré une balle dans la tête" et "est décédé". L'enquête va se poursuivre notamment pour savoir comment le suspect s'est procuré des armes, précise le parquet.

Mardi en fin de journée, le suspect avait été localisé, selon une information BFMTV. Un négociateur avait été envoyé sur place. "L'homme a été repéré par une patrouille un peu après 18 heures, détaille le procureur. Il a fait feu à deux reprises vers les gendarmes avant de se tirer une balle dans la tête." Il n'y a pas eu de blessé parmi les forces de l'ordre, qui n'ont pas fait feu, a précisé Ivan Auriel.

 

Passé de violences

Elie Verbasco est présenté comme un homme "irascible" par le procureur de Draguignan et est âgé de 62 ans. "Il est connu pour un passé judiciaire de violences", précise-t-il. Il a déjà fait l'objet de trois condamnations devant un tribunal correctionnel. La dernière peine remonte à 2010. 

Le procureur de la République a également précisé que les enquêteurs cherchaient à vérifier le passé psychiatrique du suspect. 

Avis de recherche

Lundi à 14h36, la police est contactée par la femme d'Elie Verbasco qui se sent menacé. Connaissant la violence de l'homme, des renforts sont appelés au domicile du couple. Le suspect, qui prenait la fuite sur un quad, se retrouve face aux deux policiers et tire. "Il n'y a pas eu d'échanges, ni tentative de l'interpeller", rappelle le procureur, qui confirme que des munitions de guerre ont été utilisées par le tireur.

Dans la journée un avis de recherche avait été lancé contre l'individu "armé et dangereux". Il s'agit d'un homme, vêtu d'un treillis et d'un ciré jaune. Il circule au volant d'un quad type Buggy de couleur vert kaki "immatriculé DA-796-MK". "En cas de renseignement, ne pas intervenir, cette personne étant susceptible d'être dangereuse", prévenait la gendarmerie. 
BFMTV


Dakarflash2



Nouveau commentaire :