Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Fusillade à San Bernardino: les réactions de Trump, Clinton et Obama


Les principaux candidats à la présidentielle américaine ont immédiatement réagi sur Twitter à cette nouvelle fusillade, alors que le débat sur le contrôle des armes à feu est devenu une pierre angulaire de l'élection.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 2 Décembre 2015 || 23 Partages

Une fusillade San Bernardino, à une heure de route de Los Angeles, a fait au moins 14 morts et 14 blessés, selon les autorités américaines. Il s'agit du355e "mass shooting" de l'année aux Etats-Unis. Et alors que le ou les tireurs sont toujours en fuite, les autorités ont indiqué ne pas savoir pour l'instant s'il s'agissait d'un acte terroriste.

En pleine campagne pour les primaires, les principaux candidats à l'élection présidentielle américaine n'ont pas tardé à réagir. "Je refuse de considérer cela comme étant normal. Nous devons immédiatement prendre des mesures pour enrayer la violence par arme à feu", a tweeté Hillary Clinton.

 

La candidate aux primaires du parti démocrate avait détaillé au mois d'octobre son plan pour un meilleur contrôle de la vente d'arme à feu, voulant notamment interdire les armes d'assaut de type militaire dans les rues. 

 

Donald Trump, prétendant républicain aux primaires et fervent défenseur des lobbies pro-armes, comme la National Rifle Association (NRA), s'est également fendu d'un message sur son compte, sans appeler toutefois à un contrôle plus strict de la vente d'armes à feu. "La fusillade en Californie a l'air terrible. Bonne chance aux forces de l'ordre, et que Dieu les bénisse. C'est dans ces moments-là que notre police est si appréciée!" 

 

Régulièrement moqué par ses adversaires, et largement controversé pour ses prises de position, Donald Trump avait par exemple estimé le 14 novembre dernier que les attentats de Paris auraient fait moins de victimes si les Français avaient le droit de porter des armes, comme aux Etats-Unis. 

Jeb Bush et Bernie Sanders réagissent aussi

Jeb Bush, également républicain mais plus modéré que son adversaire Donald Trump, a simplement exprimé ses condoléances sur son compte Twitter. "Je prie pour les victimes, leurs proches et les secouristes de San Bernardino, à la suite de cette tragique fusillade."

 

Bernie Sanders, adversaire démocrate d'Hillary Clinton, s'est lui aussi montré très politique dans sa réaction, après avoir pourtant défendu pendant des années par le passé les lobbies pro-armes. "Les tueries de masse sont en train de devenir quasi-quotidiennes dans ce pays. Cette écoeurante violence par arme à feu, dénuée de sens, doit s'arrêter". 

 

 

Quant au président américain Barack Obama, il a appris la nouvelle en pleine interview sur CBS et s'est de nouveau désolé qu'une nouvelle fusillade frappe l'Amérique. "Nous avons un nombre de fusillades sans équivalent dans le monde", a déploré le président américain, sur CBS. "Il y a des mesures que nous pourrions prendre, non pas pour éliminer toutes ces fusillades, mais pour améliorer les chances qu'elles ne se produisent pas avec une telle fréquence", a -t-il déclaré, avec espoir.

BFMTV


Dakarflash2



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >