Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

GAMBIE : La cache du parc automobile de Yahya Jammeh découverte


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 30 Juin 2017 || 1929 partages || 1 commentaires

Les nouvelles autorités gambiennes viennent de faire une importante découverte. Elles ont mis la main sur un impressionnant parc automobile de Yahya Jammeh. Au moment de son exil en Guinée Equatoriale en janvier dernier, l’ex-Président gambien avait fait embarquer plusieurs véhicules dont deux Rolls-Royce et une Mercedes-Benz lui appartenant dans l’avion-cargo à lui affrété par le Président tchadien Idriss Déby Itno. Les véhicules  que Jammeh n’avait pas pu convoyer avaient été cachés dans une forêt près de Kanilaï. Mais  il y a un mois, la cache a été découverte lors d’une opération de sécurisation menée par les militaires de la Cedeao.
D’après « Enquete » , il s’agit de voitures de luxe dont une Chrysler qui étaient tellement bien dissimulées qu’elles pouvaient passer inaperçues. Mieux, il n’y avait pas l’ombre d’un gardien sur les lieux. Toujours est-il que la cache a été découverte. C’est dire que le régime d’Adama Barrow entend récupérer dans la mesure du possible les biens dont son prédécesseur se serait emparé. D’ailleurs, depuis le mois de mai dernier, la Justice gambienne a gelé les biens de l’ex-Président Yahya Jammeh, soupçonné d’avoir détourné plus de 44 millions d’euros avant son départ en exil, selon le ministre de la Justice. Lors d’une conférence de presse tenue le 22 mai 2017, le ministre de la Justice, Abubacar Tambadou, a déclaré que l’ex-homme fort de Banjul avait personnellement ou indirectement procédé au retrait illégal d’au moins 50 millions de dollars de la Banque centrale de fonds appartenant à l’État.

Dakarflash2




1.Posté par mousseul le 01/07/2017 03:38
Nos dirigeants africains devraient se mettre du plomb dans la tête. Depuis 1960, ils piochent dans les deniers publics sans gêne à l'idée de se croire inamovibles. Mais la Justice Immanente est plus forte que la Justice des Hommes loin d'être irréprochable. Une fois installé au pouvoir, le dirigeant africain se mue en Roi de Droit divin qui foule au pied les aspirations de son peuple qui mange à la table qui recule avec désespoir. Quelle déception !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Novembre 2017 - 20:08 Urgent: Assane Diouf arrêté par la DIC