Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



GRÂCE DE KARIM WADE : La loi ne permet pas au Président Sall de se justifier (conseiller)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 28 Juin 2016 || 299 Partages

La loi n’oblige pas le président Macky Sall à expliquer ou justifier pourquoi la grâce accordée à l’ancien ministre d’Etat Karim Wade, a affirmé mardi le ministre-conseiller, responsable du Pôle communication à la Présidence El Hadj Hamidou Kassé, évoquant un acte qui ’’devrait se passer de commentaires’’. 
 
’’Il n’est pas tenu par la loi d’expliquer ou de justifier pourquoi il a accordé la grâce’’, a-t-il expliqué dans un entretien avec la rédaction de l’Agence de presse sénégalaise(APS). 
 
Karim Wade, fils de l’ancien président Abdoulaye Wade a été élargi de prison dans la nuit de jeudi à vendredi, à la faveur d’une grâce présidentielle. L’ancien ministre d’Etat Karim Wade avait été condamné par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), en avril 2013, à une peine de 6 ans de ferme et à 138 milliards d’amende pour enrichissement illicite. 
 
’’La loi n’exige pas du président de la République, qu’il exprime ou qu’il justifie la grâce. Son acte devrait se passer de commentaires. Je comprends qu’il y ait beaucoup de projections, de fantasmes autour de cette affaire. Alors qu’il s’agit d’un acte objectif’’, a dit El Hadj Hamidou Kassé. 
 
Selon lui, la grâce peut être demandé par le détenu, ses parents, ses avocats, ses amis. ’’Il n’y a rien de mystérieux dans ça. C’est un acte tout à fait logique et axiomatique. Il n’a pas besoin de démonstrations’’, a précisé le ministre conseiller en charge du Pôle communication à la Présidence. 

Dakarflash2



Nouveau commentaire :