Menu
DakarFlash
DakarFlash.com

Gambie: Après sa défaite, Jammeh annonce une retraite dans sa ferme


Rédigé par DakarFlash.com, le Samedi 3 Décembre 2016 || 55 partages || 0 commentaires

Gambie: Après sa défaite, Jammeh annonce une retraite dans sa ferme
Le président sortant de Gambie, Yahya Jammeh qui vient de perdre l’élection présidentielle du 1er décembre a déclaré vendredi dans un message à la nation qu’il allait se retirer dans son village natal de Kanilai, pour cultiver la terre.
Jammeh, âgé de 51 ans, s’exprimait pour la première fois depuis sa défaite électorale face à la coalition de l’opposition dirigée par Adama Barrow, dont la victoire a été confirmé par la Commission électorale indépendante.
Calme et serein, Jammeh qui briguait un cinquième mandat après avoir gouverné le pays pendant 22 ans a déclaré qu’en tant que fils d’agriculteur, il retournerait à la terre pour sa reconversion.
Depuis qu’il est arrivé au pouvoir, Kanilai, situé dans le sud de la Gambie, près de la frontière avec la région sénégalaise de Casamance, avait rivalisé avec la capitale Banjul comme centre des activités administratives liées de son gouvernement.
Au cours de son règne, Jammeh passait ses vacances dans son village natal, où il dirigeait une ferme avec l’aide non officielle de membres de l’armée et du gouvernement.
En attendant, il a promis de respecter la volonté du peuple gambien, suite à sa défaite devant Barrow.
Il a indiqué qu’il avait déjà félicité M. Barrow pour sa victoire.
Selon le président sortant, il a transmis de ‘’précieux conseils’’ au président élu sur la façon de diriger l’Etat, lui souhaitant ‘’la meilleure des chances dans son nouveau défi en tant que dirigeant de tous les Gambiens, indépendamment de leur affiliation politique, leur vision du monde et leur appartenance ethnique’’.
Le président Jammeh a déclaré que même si son adversaire avait remporté les élections par une marge de 1%, il aurait respecté la volonté du peuple, soulignant l’importance d’un transfert sans heurts de pouvoir à son successeur.
Il a promis de remettre le pouvoir à son successeur en janvier et de travailler avec le nouveau gouvernement de coalition pour assurer une transition du pouvoir en douceur.
L’ex président gambien a également appelé ses partisans à respecter la volonté du peuple et à maintenir la paix dans le pays.
Pendant qu’il s’adressait à la nation, des partisans de l’opposition manifestaient leur joie dans les rues, et déchiraient ses portraits et affiches géants de campagne.
Drapés des couleurs nationales, et sur fond de klaxons de voitures et de motos autour de Banjul et d’autres villes proches de la capitale, les partisans de la coalition de huit partis politiques qui ont remporté la victoire scandaient : « C’est fini, enfin fini avec la dictature ».
D’autres, surtout des hommes et des femmes âgés affichant un large sourire, se tenaient sur les trottoirs de Banjul et reprenaient en chœur la chanson : « Assez pour l’esclavage et l’oppression ».
Jammeh a obtenu 40,4% des voix, derrière Barrow qui a remporté le scrutin avec 43,9 des votes.
L’ancienne alliée de Jammeh, Mamma Kandeh, du Congrès démocratique de Gambie, a recueilli 15,7% des voix dans cette élection où le taux de participation a été d 70%, selon la Commission électorale indépendante.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :