Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Gambie: remous au sein de la justice


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 23 Mai 2016 || 323 Partages

Gambie: remous au sein de la justice
Le système judiciaire mis en place par le régime du président Jammeh traverse, depuis quelques jours, une tempête dans la foulée du procès contre les opposants au régime de l’homme fort de Banjul qui a limogé le président de la Cour suprême alors que le juge en charge du procès d’Ousainou Darboe, s’est auto-récusé. 


Les soubresauts sont partis de propos tenus, il y a quelques semaines, dans une radio de la diaspora gambienne, par le juge Camerounais O. Ottaba qui préside le Tribunal criminel spécial où sont jugés l’opposant Gambien et les manifestants arrêtés après la mort en détention de Solo Sandeng. 


Dans cette interview accordée à «FatuNetwork», la radio de Fatu Camara, ancienne conseillère en Communication en exil de Yahya Jammeh, le juge Ottaba a exprimé sa gêne de devoir statuer sur une affaire «éminemment politique », selon les propres termes du magistrat, relaie «Enquête». 
  

Selon le juge Ottaba, membre de la Haute cour de justice gambienne, le dossier de l’opposant Ousainou Darboe et ses camarades est «vide, sans objet et embarrassant». «Je suis vraiment embarrassé de voir un ancien Bâtonnier de l’ordre des avocats être traité de cette manière», a dit le juge. Poursuivant, le magistrat a indiqué que «les opposants doivent poser le cas de Monsieur Darboe dans la nouvelle plateforme politique de consultation inter partis qui (lui) semble être le meilleur cadre pour trouver une solution à l’amiable dans cette affaire». 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :