Menu
DakarFlash
DakarFlash.com


Grâce présidentielle: Grincements de dents du côté des prisonniers


Chaque 3 avril, était l'occasion pour le le président de la République de grâcier des prisonniers. Jusqu'à hier, aucune décision de justice permettant de poser cet acte, n'a été effectuée.

Rédigé par DakarFlash.com, le Jeudi 6 Avril 2017 || 3320 partages || 0 commentaires

Grâce présidentielle: Grincements de dents du côté des prisonniers
C'est une situation inédite, jusqu'à encore hier, rien n'a été fait dans ce sens. Conséquence, des grincements de dents se font entendre du côté de la citadelle du silence. Les pensionnaires qui ont connu une  longue détention, se plaignent de ne pas être pris en compte dans les grâces présidentielles et c'est ainsi qu'ils interpellent directement le ministre de la Justice pour le sensibiliser sur leur sort. 

Pour rappel, en 2016, cinq cent quatre-vingt-six (586) personnes condamnées pour diverses infractions et détenues dans différents établissements pénitentiaires du Sénégal, ont eu à bénéficier de la grâce présidentielle. Ont été exclues de cette grâce, toutes les personnes condamnées pour des infractions particulièrement graves comme certains crimes de sang, attentats aux mœurs et trafics de drogue. 

Par cette mesure, le Président de la République avait tenu, à l’occasion de la fête de l’indépendance du 4 avril 2016, à accorder son pardon à des citoyens qui s’étaient mis en marge de la Loi. 

source: direct info

DakarFlash3



Nouveau commentaire :