Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Grosses révélations sur les prisonniers sénégalais de Jammeh


Rédigé par DakarFlash.com, le Lundi 18 Avril 2016 || 972 Partages

Grosses révélations sur les prisonniers sénégalais de Jammeh
L’interpellation des trois personnes par le régime de Yaya Jammeh comporte des dessous on ne peut plus complexes, et pour cause.
 
Actusen.com a appris de sources généralement bien informées qu’en réalité, il y a dans le groupe de prisonniers une personne qui n’est pas de nationalité sénégalaise. Il s’agit d’une femme qui a été convoyée, depuis Dakar, par la mission composée d’agents du Ministère de l’Environnement.
 
Qui a pu établir un document à la femme en question, pour faire partie de la mission?
Et on ne sait pas trop par quelle magie, mais votre site en ligne est en mesure d’écrire qu’il a été établi une mission de prestation de service à la dame en question. Comment cela a pu se faire? Difficile de répondre à cette question, pour le moment.
 
Fait troublant : quand les occupants du véhicule ont décidé de franchir les frontières gambiennes, le chauffeur a préféré rentrer chez lui
Autre certitude de Actusen.com : contrairement à ce qui est raconté dans une certaine presse, les prisonniers de Yaya Jammeh ne sont point rentrés dans le territoire gambien, par inadvertance. Ont-ils franchi les frontières gambiennes pour s’y couler des jours heureux, puisque la mission devait prendre fin, dit-on, le 21 avril prochain?
 
Dans tous les cas, Actusen.com est en mesure de révéler que le chauffeur, qui les convoyait, n’a pas été arrêté. Au motif que, lorsque les autres occupants du véhicule ont décidé de rentrer dans le pays de Yaya Jammeh, lui, il a décidé de rentrer chez lui.
 
En des termes plus clairs, on a beau épiloguer sur la traque de bois, mais la vérité est plus prosaïque : lorsqu’ils foulaient le sol gambien, ce n’était nullement à la recherche de bois volé ou fraudé. Mais plutôt pour autre chose.
 
Autant dire que l’interpellation de ces trois personnes n’a pas encore livré tous ses secrets. D’ailleurs, Banjul voulait remettre en liberté le fils du maire de Niaming, mais c’est celui-ci qui aurait souhaité qu’on gardât son rejeton, jusqu’à ce que tous les autres puissent être libérés.
 
Si Banjul remet les prisonniers à Dakar, Bibi Baldé va, à coup sûr, couper des têtes
 
Ce qui est, par contre, certain, c’est que le Ministre Abdoulaye Bibi Baldé est dans tous ses états et va, à coup sûr, couper des têtes, une fois que ces trois personnes seront libérées par Banjul.
 
Car, selon toujours nos sources, le ministre entend sévir, sans aucune forme de complaisance, contre celui ou ceu x qui ont permis à la dame en question qui est d’origine étrangère, de faire partie du voyage. Affaire à suivre !

avec Actusen

Dakarflash2



Nouveau commentaire :