Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Groupe Tarraf contre SGBS : Vers la paix des braves ? (Par Cheikh Mbacké Guissé)


Rédigé par DakarFlash.com, le Mercredi 22 Juin 2016 || 27 Partages

Saïd Tarraf, le PDG du Groupe Tarraf, donne du fil à retordre à la SGBS. Après une expertise ordonnée en faveur du Groupe et un délibéré au pénal mettant dos à dos la banque et le groupe, la voie de la négociation semble grande ouverte entre les deux parties. D’après les échos que nous avons eu, si « Paris » a décidé de rapatrier son Administrateur Directeur Général, Yann De Nanteuil, c’était dans
l’optique de favoriser une sortie de crise par la médiation dans ce dossier qui fait trembler le pays à plusieurs niveaux. En effet, Le Groupe Tarraf, mastodonte du tissu économique sénégalais
a choisi de se défendre face à la SGBS, une des trois premières banques de la place. David contre Goliath ? Reste à savoir qui est Goliath dans cette affaire tant les influences à tous les niveaux, local comme international, ont été partie prenantes de ce dossier. Force est de constater que Saïd Tarraf et la Sgbs sont en passe de finaliser un contentieux historique si les négociations aboutissent. "En tant que banquier de longue date, j’ai appris comment repérer un bon investissement et je peux affirmer que le groupe TARAF est un bon client. Qui participe à l’investissement dans ce pays qui nous est tous cher” embraye ce fondé de pouvoir de la SGBS qui souligne par ailleurs que ce n'est pas Saïd Tarraf himself qui était en contentieux avec la banque mais plutôt le groupe piloté d'une main de fer par sa fille. "Saïd Tarraf n'est pas un aventurier. C'est un capitaine d'industrie qui s'est fait tout seul grâce à une ingéniosité reconnue de tous. Jamais on a entendu son nom dans des contentieux. Dans cette affaire il était question de principe car Saïd Tarraf est un homme de principe" ajoute une de ses connaissances. N’empêche, une baisse de la tension est sérieusement envisageable dans un contexte où le juge a mis à dos les deux parties. Signe d’une détente : le groupe Tarraf n’a fait appel à la suite du verdict rendu par le juge. Qui plus, cette détente interviendrait au moment où la SGBS commence à respirer la forme après avoir traversé des difficultés
financières. En effet, les résultats 2015 de la Société Générale de Banques au Sénégal (SGBS) sont repassés au vert  après plusieurs années de transformation de son bilan et d’adaptation aux exigences
réglementaires.

Le produit net bancaire 2015 de la Banque est en nette hausse de
+6.5%. Avec un montant total de crédits sains de près de 475 Milliards FCFA, la SGBS affiche une
croissance de 6% de son soutien  à l’économie du Sénégal tandis que son coût net du risque affiche une forte baisse de 75%. La  Banque renoue ainsi avec la rentabilité grâce à un résultat net positif de 4
Milliards FCFA.  Les résultats de l’exercice 2015 ont été présentés et approuvés  lors de l’Assemblée Générale des actionnaires de la SGBS qui s’est tenue le lundi 20 juin 2016 et des
perspectives optimistes ont été affichées pour 2016 et les années à venir. Par ailleurs les comptes
2015 ont été certifiés sans réserve par les Commissaires aux comptes de la Banque. N’est ce pas un beau
contexte pour se retrouver ?

Cheikh Mbacké Guissé Libération

Dakarflash2



Nouveau commentaire :