Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Guantanamo: quinze prisonniers transférés vers les Emirats arabes unis


Un transfert de quinze prisonniers de Guantanamo vers les Emirats arabes unis est organisé par les Etats-Unis, annonce le Pentagone. Il s’agit de la plus grande opération de ce type depuis l'arrivée de Barack Obama à la Maison Blanche. Le président américain s’était engagé en 2009 à fermer ce centre de détention créé dans une enclave américaine à Cuba après les attentats du 11 septembre 2001 à New York, mais il n’y parviendra sans doute pas avant la fin de l’année. Confronté à la difficulté de trouver des endroits, aux Etats-Unis ou ailleurs, pour accueillir des prisonniers, Washington a remercié Abou Dhabi.

Rédigé par DakarFlash.com, le Mardi 16 Août 2016 || 5 Partages

Douze Yéménites, que l’on ne peut pas renvoyer dans leur pays en guerre, et trois Afghans, sont parmi les quinze détenus qui sont transférés vers les Emirats arabes unis, annonce le Pentagone. Abou Dhabi sera désormais responsable d’eux : en général, ces transfuges de Guantanamo sont remis en liberté sous conditions de dispositifs de supervision et de suivi de programme de réinsertion.

Les Etats-Unis ont salué les Emiratis pour leur « geste humanitaire » et leur « volonté de soutenir les efforts en cours pour fermer le centre de détention ». La « guerre contre le terrorisme » avait permis de le remplir assez vite ; 780 personnes dont des innocents y sont passées.

Une cinquantaine non-transférable

Mais les Américains ont maintenant bien du mal à fermer Guantanamo. Ils étaient 242 quand Barack Obama est arrivé à la Maison Blanche, et malgré les libérations successives ces derniers mois, ils sont encore 61, et parmi eux, une cinquantaine sont non-libérables, et non-jugeables d’ailleurs par un tribunal classique.

Dakarflash2



Nouveau commentaire :