Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Gucci Mane : portrait d’un ancien drogué multimillionnaire


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 22 Juillet 2016 || 115 Partages

Gucci Mane : portrait d’un ancien drogué multimillionnaire

Fraîchement sorti de prison, le roi de la trap a donné une interview captivante au New York Times. Dans un registre émouvant, Gucci Mane raconte son passé de drogué, et comment il est parvenu à se défaire de ses addictions.

Première remarque : les journalistes du New York Times ont été surpris en arrivant chez le rappeur. Alors qu’ils s’attendaient à faire face à un dur à cuire, ils le décrivent comme un homme relaxé, pétillant, chaleureux et pacifique. Pour rappel, Gucci Mane a été incarcéré dix fois au total, pour agression, possession de drogue et possession d’armes, alors ils devaient s’attendre à voir un gros nerveux leur ouvrir la prote.

gucci1
Gucci Mane après sa sortie de prison

Dans l’interview, le  rappeur est revenu sur sa consommation de drogue, son maudit  combo : weed –  alcool – codéine – ecstasy – médocs, qui l’a empêché de  s’épanouir pendant de nombreuses années malgré sa réussite. Il regrette cette époque où il vivait dans l’excès :

« Je pensais que je ne pouvais pas composer sobre, je ne pouvais pas profiter de ma fortune en étant sobre. Je n’imaginais pas comment j’aurai pu aller au club sans fumer ni boire. Je pensais même ne pas pouvoir faire l’amour sobre. J’associais tout à la drogue. Avec du recul, j’ai ouvert les yeux : j’étais un toxicomane. J’étais naïf , je ne me rendais pas compte que j’étais devenu insensible. »

Il explique qu’il n’arrivait plus à savourer la vie sous l’emprise de drogues dures :

« Je ne peux pas dire que je me sentais heureux ces six ou sept dernières années. J’étais engourdi. Si tu me disais que ce n’était pas bien, que vous me détestiez ou que vous m’aimiez, je réagissais avec non-nonchalance. c’était une nonchalance sincère, je m’en foutais réellement. »

guccimane
Gucci Mane, bouffi et complètement drogué

Son séjour en prison lui a fait prendre conscience qu’il devait arrêter les drogues, le sevrage l’a mis dans un sale état : « La mort, je me sentais comme si j’allais mourir. La dépendance physique à la codéine fait mal. Votre estomac se tord, vous ne pouvez plus réfléchir normalement. Ce qui vous entoure vous rend fou. Vous vous énervez rapidement, trop violemment, trop agressivement. Ça rend impoli, c’est toxique. »

En prison, l’artiste est devenu très croyant, il a beaucoup prié, il s’est mis à lire la bible, et la foi l’a aidé à reprendre goût à la vie.

« Je suis mon propre thérapeute. J’ai changé avant même d’être sorti. Maintenant, les gens me voient telle que je l’espérait depuis 2014. »

gucci4
Gucci Mane après savoure son changement d’apparence

 

Depuis ce triste épisode , Gucci Mane adopté un style de vie « healthy », ce qui l’a fait totalement changé d’apparence :

Le 26 Mai, l’artiste est relâché, et il décrit ce moment comme « une bénédiction ».

gucci3
Gucci Mane retrouve ses proches

 

Arrêter les drogues ne l’a pas empêché d’écrire derrière les barreaux, et il s’est promis de publier ces morceaux dès sa sortie :

 » J’ai fait un pacte avec moi même : quand je sors, quoi qu’il arrive, je sors ces sons, j’étais dans la réalité lorsque je les ai écrit ». Parmi les textes en question, on compte « 1st Day Out tha Feds », « Got Robbed. » ou encore « Everybody Looking ».

D’autre part, la prison n’a pas tué sa créativité. Même derrière les barreaux, il s’est tenu informé des nouveautés. Il précise que Kodack Black – No Flockin – l’a beaucoup inspiré :


Dakarflash2



Nouveau commentaire :