Menu
DakarFlash
DakarFlash.com



Guerre des robes au Palais de Justice : L’Ums sert une sommation interpellative à Mame Adama Guèye...le Barreau porte le combat


Rédigé par DakarFlash.com, le Vendredi 30 Octobre 2015 || 34 Partages

Guerre des robes au Palais de Justice : L’Ums sert une sommation interpellative à Mame Adama Guèye...le Barreau porte le combat
En effet, après la décision de la Cour suprême sur l’affaire Wartsila et les Résidences les Jardins, Me Mame Adama Guèye avait dénoncé ce qu’il a assimilé à une injustice.

"La corruption dans la justice au Sénégal a atteint des proportions inquiétantes. C’est tout le système judiciaire, à tous les niveaux de la justice. L’indépendance de la magistrature est instrumentalisée par certains magistrats, qui la mettent au service d’intérêts illégitimes. La justice est ainsi gangrénée par la corruption jusque dans ses plus hautes instances », avait-il dénoncé lors d’une conférence de presse. Une sortie qui n’était pas du goût des magistrats. Ils avaient même fait un communiqué pour condamner cette sortie de l’ancien bâtonnier. "L’Ums entend également user, dans les plus brefs délais, de toutes les voie de droit prévues à cet effet," avait menacé Maguette Diop, président de l’Ums. Il est donc passé à l’acte. Selon L’Observateur, il a servi une sommation interprétative à Me Mame Adama Guèye. Dans le document, le patron de l’Ums demande à l’avocat de confirmer ou d’infirmer ses propos. Lesquels sont considérés par les magistrats comme une injure contre l’institution que représente la Justice, mais aussi une offense aux hommes qui l’animent. Seulement, Me Mame Adama Guèye n’a pas flanché. Des sources proches du barreau, rapporte L’Observateur, il a apporté une cinglante réplique à l’Union des magistrats. L’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats ne s’est pas contenté de confirmer ou d’infirmer ses propos, il a retracé ce qui s’est passé dans le dossier, avant de renvoyer l’Ums aux conclusions de l’enquête, qu’elle a commanditée auprès de l’Inspection de l’administration générale judiciaire( Igaj) et aux témoignages du juge Alioune Sané, l’un des ascenseurs du juge Taïfour Diop.

Par ailleurs, L’Obs ajoute que les avocats ont aussi décidé de faire bloc autour de leur confrère. Dans une réponse immédiate, le bâtonnier a tenu à apporter tout son soutien au confrère Mame Adama Guèye, avant de réclamer une copie de la sommation interpellative.

 
leral
 
 

DakarFlash3



Nouveau commentaire :